Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Athénaïs de La Palice
 
Mckay
 

═══════════════════════
Derniers sujets
» 2nd attaque
Aujourd'hui à 12:13 par Mckay

» Message au président Badinguet III
Hier à 22:57 par Mckay

»  ICI -HUMOUR-
Hier à 17:22 par Raptortriote

» salut
Hier à 14:05 par ganem

» Faites le test !!
Jeu 19 Oct - 21:28 par Mckay

» Je cède l'administration du forum
Jeu 19 Oct - 21:25 par Mckay

» Débat inter religieux: Chrétien/Musulman
Mer 18 Oct - 20:25 par Athénaïs de La Palice

» Charlemagne était l'Amant de Renaud !
Mer 18 Oct - 18:47 par Raptortriote

» AFFAIRE NAPOLEON III
Dim 15 Oct - 20:45 par FoutreChaud


Vers une révolution colorée en Russie ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vers une révolution colorée en Russie ?

Message par Oksana le Sam 9 Aoû - 19:20

liliane. a écrit:Oui si c'est comme en Ukraine on va se marrer mais juste en spectateurs , les russes vont moins se marrer eux .

Je ne suis pas d'accord avec ta réaction ( excuse moi ) mais je ne me réjouis pas qu'un peuple quel qu'il soit puisse souffrir !

Oksana

Messages : 2667
Date d'inscription : 13/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une révolution colorée en Russie ?

Message par liliane. le Sam 9 Aoû - 19:21

J'ai barré c'était pour les besoins de la chanson  MrGreen 
avatar
liliane.

Messages : 1419
Date d'inscription : 05/08/2014
Localisation : comté de FOIX

 
Points RPG: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une révolution colorée en Russie ?

Message par liliane. le Sam 9 Aoû - 19:22

oxana a écrit:
liliane. a écrit:Oui si c'est comme en Ukraine on va se marrer mais juste en spectateurs , les russes vont moins se marrer eux .

Je ne suis pas d'accord avec ta réaction ( excuse moi ) mais je ne me réjouis pas qu'un peuple quel qu'il soit puisse souffrir !

Je ne l'ai pas dis dans ce sens la et je répondais à camarade Dzerjinski
avatar
liliane.

Messages : 1419
Date d'inscription : 05/08/2014
Localisation : comté de FOIX

 
Points RPG: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une révolution colorée en Russie ?

Message par Camarade Dzerjinski le Sam 9 Aoû - 20:06

C'est faux et en plus, tu mens comme un arracheur de dents.

La "liberté d'expression" ? parlons en ! Les Russes en disposent sous Poutine plus qu'ils n'en ont jamais disposé pendant les 75 années du pouvoir communiste.
Faut en rire, ou en pleurer ?

Je remarque simplement que tant que les communistes détenaient le pouvoir à Moscou, personne n'a bougé le petit doigt pour une Ukraine ou une Hongrie indépendantes...
- L'Allemagne a tout fait pour récupérer l'Ukraine soviétique
- Tout l'Occident s'est précipité pour la Hongrie puis pour la Tchecoslovaquie
- Je ne parlerai pas des missions de sabotages de la CIA et de ses antennes dans le bloc de l'est, notamment en RDA par exemple, à qui on a reproché ensuite de construire un mur...
avatar
Camarade Dzerjinski

Citoyen
Messages : 1927
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 26
Localisation : Loubianka

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une révolution colorée en Russie ?

Message par Camarade Dzerjinski le Dim 10 Aoû - 10:24

Marrant encore une fois, comment est-ce que la réalité historique va venir te mettre une madale dans ta petite gueule...

Extrait de l’ouvrage de William BLUM, Les guerres scélérates, sorti chez Parangon en 2004. Il s’agit d’un passage du chapitre 8 intitulé « Allemagne, années cinquante » (pp. 66-68).

Sans commentaire…

« La CIA, alliée à d’autres services militaires et de renseignement américains en RFA (avec la collaboration occasionnellement des services secrets britanniques et de la police ouest-allemande), recruta, forma et finança des activistes allemands, isolés ou en groupe, à l’Ouest comme à l’Est. Il n’était pas difficile de trouver des recrues pour cette croisade dans l’Allemagne d’après-guerre, où l’anticommunisme perdurait comme seul vestige respectable du nazisme.

Le plus actif de ces groupes, connu sous le nom de « Fighting Group Against Inhumanity » a reconnu avoir été financé par la Ford Foundation et le gouvernement ouest-allemand »5. Un magazine de Berlin-Est dénicha plus tard une lettre de la Ford Foundation confirmant le versement d’une subvention de 150 000 dollars au « National Comittee for a Free Europe », pour « soutenir les activités humanitaires du Fighting Group Against Inhumanity »6.

Le « National Comittee for a Free Europe », qui dirigeait également Radio Free Europe, n’était rien d’autre qu’une organisation de couverture de la CIA7.

Citons deux autres groupuscules engagés dans la campagne contre l’Allemagne de l’Est : l’« Association of Political refugees from the East » et l’« Investigating Comittee of Freedom-minded Jurists of the Soviet Zone ». Les méfaits des activistes allaient de la petite délinquance au terrorisme pur et dur ; tout était bon pour « enfoncer les cocos ». Au final, les divers intervenants ont8 :

· utilisé explosifs, incendies, couts-circuits et autres dispositifs pour endommager une usine électrique, des chantiers navals, un barrage, des canaux, des installations portuaires, des bâtiments publics, des stations-essence, des boutiques, une station de radio, des étalages en plein air, des transports publics ;

· fait déraillé des trains de marchandises, laissant les cheminots gravement blessés ; incendié douze wagons d’un train de marchandise et détruit les tuyaux à air de plusieurs autres ;

· fait sauter des ponts routiers et ferroviaires ; placé des explosifs sur un pont de la ligne Berlin-Moscou, qui auraient causé des centaines de morts s’ils n’avaient pas été découverts à temps ;

· saboté à l’aide d’acides spéciaux, des machines indispensables à la bonne marche des usines ; introduit du sable dans la turbine d’une usine ; incendié une fabrique de carrelage ; encouragé les grèves du zèle, volé des plans et des échantillons de nouvelles inventions techniques ;

· tué 7 000 vaches d’une coopérative laitière en introduisant un poison dans le revêtement en cire de la ficelle utilisée pour emballer leurs bottes de fourrage ;

· glissé du savon dans les stocks de lait en poudre destinés aux écoliers est-allemands ;

· saccagé les bureaux des organisations de gauche dans les zones Est et Ouest de Berlin ; dérobé les listes de leurs membres ; agressé, enlevé et parfois assassiné des personnalités de gauche ;

· lancé des bombes puantes dans les meetings politiques ;

· lâché des ballons gonflables en direction de l’Allemagne de l’Est qui diffusaient, en éclatant, des tracts de propagande par milliers ;

· été arrêtés en possession d’importantes quantités de cantharidine, un poison mortel dont ils avaient l’intention de truffer les cigarettes destinées à divers responsables est-allemands ;

· tenté de gâcher le Festival mondial de la jeunesse de Berlin-Est en distribuant de fausses invitations promettant l’hébergement et les repas gratuits, puis de faux avis d’annulation ; crevé les pneus des participants, posé des explosifs et des bombes incendiaires ; incendié un pont en bois situé sur un des principaux axes routiers desservant le festival ;

· produit et distribué, en grand nombre, de fausses cartes de rationnement alimentaire (correspondant, par exemple, à 60 kg de viande) pour provoquer la confusion, la pénurie et le mécontentement général ;

· fait circuler de faux avis d’imposition et d’autres directives et documents officiels contrefaits, destinés à entraîner la désorganisation et l’inefficacité de l’industrie et des syndicats ;

· « aidé et accueilli à bras ouverts » les responsables est-allemands du soulèvement du 17 juin 1953 ; pendant et après l’évènement, la RIAS (Radio in the American Sector), radio américaine de Berlin-Ouest, adressa des discours incendiaires à la population est-allemande, qu’elle appelait à résister contre le gouvernement.

Dans le cadre de ces opérations, des centaines d’agents américains ont été arrêtés et jugés par l’Allemagne de l’Est. Néanmoins, l’absence de barrières linguistiques permettait aux activistes de se glisser d’une zone à l’autre et d’infiltrer différentes structures avec une aisance remarquable, qui faisait de l’Allemagne, plus que tout autre pays de l’Europe de l’Est, un terrain d’intervention privilégié pour la CIA.

Tout au long des années cinquante, la RDA et l’URSS n’ont cessé de déposer des plaintes auprès de leurs anciens alliés occidentaux et des Nations unies, invoquant des actes de sabotage et d’espionnage précis, et demandant la fermeture, à Berlin-Ouest, des bureaux qu’ils estimaient responsables de ces délits. Inévitablement, l’Allemagne de l’Est renforça progressivement le contrôle des entrées depuis l’Ouest.

Autre fléau pour la RDA, la vigoureuse campagne de recrutement menée par l’Ouest parmi les professions libérales et les travailleurs qualifiés est-allemands. Cet effort provoqua une grave pénurie de main d’œuvre et une crise de la production à l’Est, et aboutit à la construction, en août 1961, du Mur de Berlin. »

Notes

5. New York Times, 6 novembre 1952, p. 3.

6 Democratic German Report, 13 février 1953.

7 Victor Marchetti et John Marks, The CIA and the Cult of Intelligence, New York, 1975, p. 147.

8 Democratic German Report, 1952 à 1957 ; Nation’s Business, avril 1952, pp. 25-7, 68-9 ; Sanche de Gramont, The Secret War, New York, 1963, pp. 479-80 ; The New Yorker, 8 septembre 1951 ; The Nation, New York, 24 juin 1961, pp. 551-2 ; Andrew TULLY, CIA : The Inside Story, Fawcett, New York, 1962, pp. 133-4 ; Saturday Evening Post, 6 novembre 1954, p. 64 ; Jonathan KWITNY, Endless Enemies : The Making of the Unfriendly World, New York, 1984, p. 165.

Alors ?
avatar
Camarade Dzerjinski

Citoyen
Messages : 1927
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 26
Localisation : Loubianka

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une révolution colorée en Russie ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum