Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Mckay
 
Raptortriote
 
obamo
 
Athénaïs de La Palice
 
ganem
 

═══════════════════════
Derniers sujets
» salut
Aujourd'hui à 22:58 par Mckay

» Faites le test !!
Aujourd'hui à 21:28 par Mckay

» Je cède l'administration du forum
Aujourd'hui à 21:25 par Mckay

» Débat inter religieux: Chrétien/Musulman
Hier à 20:25 par Athénaïs de La Palice

» Charlemagne était l'Amant de Renaud !
Hier à 18:47 par Raptortriote

» 2nd attaque
Lun 16 Oct - 21:26 par Mckay

» AFFAIRE NAPOLEON III
Dim 15 Oct - 20:45 par FoutreChaud

» Demande au Premier ministre.
Dim 15 Oct - 20:05 par Mckay

» Etat de guerre
Dim 15 Oct - 19:35 par Mckay


TURQUIE / RUSSIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TURQUIE / RUSSIE

Message par liliane. le Sam 28 Nov - 9:20

http://www.nationspresse.info/informations-internationales/proche-et-moyen-orient/syrie/ankara-envoie-ses-blindes-a-la-frontiere-syrienne-moscou-deploie-ses-s-400-a-lattaquie

Ankara envoie ses blindés à la frontière syrienne, Moscou déploie ses S-400 à Lattaquié

Le régime islamiste turc d’Erdogan, soutenu par l’Alliance atlantique et les Etats-Unis a décidé de faire encore un peu monter la tension au Moyen-Orient. Une brigade de chars lourds a été positionnée à seulement quelques kilomètres de la frontière syrienne. Après avoir abattu un avion russe dans motif légitime, les islamistes au pouvoir à Ankara entendent désormais jouer les jusqu’au-boutistes pour renforcer leur soutien aux bandes armées islamo-terroristes sur le territoire syrien. Cette stratégie de la tension, aux conséquences incalculables de la part d’un membre de l’OTAN recevra très rapidement une réponse appropriée de la part de Moscou. Dans la journée, une première batterie de S-400 a été mise par les Russes en positon de tir près de Lattaquié.



La zone de contrôle des S-400 basés à Lattaquié





On pourrait croire qu’Ankara a recruté Jawad Bendaoud pour faire sa communication, s’il n’était pas en prison en France… L’armée turque a assuré mercredi qu’elle ne « savait pas » (sic) que l’avion qu’elle a abattu à la frontière syrienne était russe, et précisé qu’elle était prête à « toute forme de coopération » avec l’armée russe. Là on touche le fond de la couardise. Apparemment, le déploiement des premiers S-400, l’arrivée prochaine de renforts russes en Syrie (notamment 10 à 12 Su-27 et 30), le déplacement du croiseur lance-missiles « Moskva » plus au Nord vers les eaux territoriales turques et les bombardements massifs depuis 24 heures de la zone où les katika turcophones liées à al-Qaïda et soutenues par Ankara pullulent, semblent avoir fait réfléchir le satrape ottoman placé à la tête de l’Etat turc par la fraude, le chantage, la corruption et la violence. L’armée turque assure également avoir fait des efforts significatifs pour essayer de retrouver les deux pilotes de l’avion de combat Su-24. C’est sans doute pour cela qu’elle n’a rien fait pour sauver le pilote assassiné par des jihadistes qu’elle contrôle via le MIT, ses services de renseignement, au point de placer à leur tête une figure des Loups gris. Rappelons aussi que cette unité islamiste a détruit un Mi-8 russe au sol lors de l’opération de secours près du site du crash du Su-24.


Vidéo de l’opération de secours du second pilote du Su-24 abattu







Mouvements de troupes turques en direction de la frontière syrienne : ici, un escadron de M-60T Sabra, le M-60A1 dans sa version revalorisée de 2010 (par Israël) avec canon de 120 mm, blindages additionnels, stabilisation de tir, calculateur balistique et optiques jour/nuit. Bien qu’ayant une silhouette très haute qui le rend vulnérable sur le champ de bataille, ce char peut surclasser les T-72B1V et MV de certaines unités syriennes mais pas les T-90A russes.
Et l’armée turque est à ce point prête à « toute forme de coopération », qu’elle vient d’envoyer à la frontière turco-syrienne une brigade de chars… Deux escadrons d’une vingtaine de M-60T ont été vus sur des plateaux ferroviaires prenant la direction de la frontière syrienne. L’infanterie mécanisée a été acheminée par la route. Le tout serait arrivé à Yayladagi à un peu plus de 5 km de la frontière syrienne.



Zone d’exclusion aérienne turque illégale

L’armée turque n’a adressé aucune sommation à l’avion de combat russe avant de l’abattre, a affirmé mercredi à la télévision russe le seul pilote ayant survécu au crash. « Il n’y a eu aucune sommation. Pas d’échange radio ni de contact visuel. Il n’y a eu aucun contact », a déclaré le capitaine Konstantin Murakhtin qui a atterri en parachute en zone forestière, 6 km à l’intérieur du territoire syrien. « Nous étions en train de voler à une altitude de 6.000 mètres, le temps était dégagé, je pouvais voir parfaitement sur la carte et au sol où se trouvait la frontière et où nous étions », assure-t-il. Les chasseurs F-16 de l’armée turque ont tiré un missile qui « a soudainement frappé la queue de l’avion » alors qu’il était « en train de rentrer à la base aérienne (de Hmeimim, près de Lattaquié, dans le Nord-Ouest de la Syrie, ndlr) après avoir effectué sa mission de combat », a expliqué le pilote.







Ce dernier a été sauvé par une équipe des forces spéciales russes, secondé par une unité syrienne après qu’une première équipe héliportée de secours ait été prise à partie par une katiba turcophone contrôlée par Ankara. L’hélicoptère russe Mi-8AMTSh « 252 jaune » (photo) a été détruit au sol par un missile antichar américain TOW et l’équipage a été secouru à son tour par une unité syrienne composée de 18 militaires des forces spéciales et 6 combattants du Hezbollah, 4 à 5 km derrière les lignes ennemies.
Lors de l’explosion du Mi-8, le soldat russe Aleksandr Pazynich (photo), du corps des fusiliers marins, a été tué. Ce qui porte à deux morts les pertes militaires russes. Dans l’une des unités des forces spéciales syriennes qui couvraient l’équipe de recherche et de sauvetage, trois soldats ont subi des blessures légères. Dans le deuxième groupe, deux ont été grièvement blessés.

Cet incident gravissime est lié au fait que la Turquie avait décidé de mettre en place, de façon totalement illégale, une sorte de zone d’exclusion aérienne au Nord de la Syrie, sur une profondeur de 15 km à partir de sa frontière. Il s’agissait pour Ankara d’empêcher toute action aérienne des Russes et des Syriens dans un secteur où se trouvent d’importantes bases arrière des forces jihadistes et des canaux de logistique d’al-Qaïda ou de katika affiliées à la nébuleuse salafiste. C’est dans cette zone que l’appareil russe a été abattu sans sommation.

La Russie envisage des mesures pour fermer frontière turco-syrienne. Déjà, les forces russes viennent de faire savoir qu’elles ont déployé une première batterie de S-400 afin de définir une zone d’exclusion aérienne sur l’ensemble du territoire syrien. Il y a quelques semaines, le système de surveillance de cette batterie, de même que le radar d’acquisition de tir avaient été déployés sur la base aérienne russe, comme nous l’avions signalé, mais pas les lanceurs de missiles, semble-t-il. Voilà qui vient d’être fait. D’autres batteries viendront bientôt s’agréger à celle-ci.



Hier, plusieurs convois de camions en provenance de Turquie ont été détruits dans des zones au Nord d’Alep sous contrôle de l’Etat islamique. Ils étaient destinés à ravitailler les bandes armées terroristes. Ankara s’est plaint que la Russie détruisait « l’aide alimentaire » (sic) que la Turquie fourni à Daech… Et vers Sarmada-Bab al-Hawa (environ 30 km à l’Ouest d’Alep), non loin de la frontière turque, un autre convoi a été anéanti de la même façon.

Dans le secteur de la ville d’Azaz, à deux pas de la frontière turque, plusieurs centres logistiques de Daech et d’al-Nosra ont aussi été la cible des frappes russes.






Carte http://www.agathocledesyracuse.com

Carte http://www.agathocledesyracuse.com

Plus au Sud-Ouest, dans la zone des montagnes turkmènes, les forces syriennes ont lancé une offensive en direction du Mont al-Nuba, au nord de Kafriyeh, secteur où le pilote russe a été assassiné. L’appui aérien russe a effectué de très nombreux raids depuis 24 heures sur ce secteur géographique du Nord-Ouest de la Syrie.
De plus, les forces syriennes ont repris le Mont Zahiya, plusieurs collines alentours et avancent sur Burj al-Qasab.

Les liens du MIT avec les terroristes islamistes mis à jour par un journal turc

Le parquet de Turquie a fait emprisonner le rédacteur en chef du journal Cumhuriyet et un de ses adjoints en les accusant d’ «espionnage» et de « trahison » suite à ses révélations, en mai dernier, des liens entre le MIT, les services de renseignement d’Ankara et certains groupes islamistes armés en Syrie. Can Dündar et Erdem Gül ont pourtant invoqué la liberté de la presse et le droit d’informer, rien n’y a fait.

Cumhuriyet a révélé que l’Organisation nationale du renseignement (MIT) de la Turquie serait à la tête d’un vaste trafic de contrebande d’armes au profit de bandes armées anti-Bachar al-Assad sur le territoire syrien. Selon le journal, les convois transportaient dans six conteneurs en acier quelque 1.000 obus d’artillerie, 50.000 munitions pour armes automatiques diverses (mitrailleuses, fusils d’assaut…), 30.000 munitions pour mitrailleuses lourdes et 1.000 obus de mortier. Les autorités turques ont nié ces allégations, disant que les camions transportaient de l’aide humanitaire à destination de tribus turkmènes.

Can Dündar a reçu en novembre dernier le prix de Reporter sans frontières, ce qui est suffisamment rare pour être signalé de la part d’un journaliste qui lutte contre les malversations d’un régime soutenu bec et ongle par Washington et l’Alliance atlantique.
avatar
liliane.

Messages : 1419
Date d'inscription : 05/08/2014
Localisation : comté de FOIX

 
Points RPG: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TURQUIE / RUSSIE

Message par liliane. le Sam 28 Nov - 9:22

http://www.bvoltaire.fr/andrearchimbaud/erdogan-offre-a-syrie-reconquete-de-espace-aerien,222147

Erdoğan offre à la Syrie la reconquête de son espace aérien

C’est fait : le système mobile de défense antimissile S-400 « Triumph » (portée : 450 km) vient d’être installé à la base aérienne Hmeymim à 50 km de la frontière turque. Le croiseur lance-missiles (longue portée) Moskva vient à bride abattue stationner près des côtes turques. Les protocoles russes de combat aérien ont été modifiés en adjoignant des chasseurs aux bombardiers en mission.

Le gouvernement syrien, donc Poutine, aura le contrôle absolu du ciel, et la coalition américano-européenne se retrouvera à devoir par prudence demander à la Russie l’autorisation de voler au-dessus du territoire syrien… sans parler de la Turquie. Le directeur du German Marshall Fund, Özgür Ünlühisarcıklı, conçoit la possibilité de voir des avions turcs abattus : « Les avions turcs violent quotidiennement la frontière syrienne, que ce soit en reconnaissance ou en opérations… et de même que la Turquie invoque ses protocoles de combat, les Russes peuvent déclarer les leurs, invoquant leur droit de protéger l’espace aérien de leur allié » (The Globe and Mail, 26 novembre).

Fini les faux amis, les coalitions du double jeu, la fausse lutte contre le califat ? Les frontières turques ouvertes aux touristes du Bataclan, au négoce du pétrole avec le califat ? Bref, fini les faussaires ? Tel est le cheminement de la colère froide de Poutine : es-tu mon ami ou mon ennemi ? Tout cela au moment où les pylônes ukrainiens sautent pour priver la Crimée d’électricité…

C’est une escalade majeure, qui surprend Washington après le traquenard-en-17-secondes lancé par ces F-16 américains justement livrés début novembre à Istanbul (Fox News)… et après l’envoi de 50 commandos des forces spéciales américaines dans les zones où métastasent de tendres djihadistes modérés.

Les médias américains politiquement corrects (CNN) ou souffrant du complexe militaro-industriel (Fox News) ont pris, ce 25 novembre, toute la mesure de l’enjeu. Selon Bob Baer, l’ex-agent de CIA déjà cité dans ces colonnes, « du point de vue de Poutine, une ligne a été franchie lorsqu’un de ses avions a été abattu [par son propre partenaire économique], qu’un de ses pilotes en parachute a été tué [non-respect du droit de la guerre] et que l’hélicoptère de sauvetage du 2e pilote a été détruit au sol avec un missile portable… américain », Bob Baer répétant depuis trois jours que les guerres mondiales commencent comme ça.

Les journalistes, eux, sont étonnamment modérés à l’encontre des Russes dans cette affaire, encore sous le coup de l’incident du stade d’Istanbul survenu deux jours après les attentats commis par l’aile européenne du califat à Paris (sifflets et huées à l’encontre de la minute de silence honorant les morts de la France, ponctués par de vigoureux « Allah u akbar ! »).

CNN a même fait l’effort d’interviewer une charmante jeune Turque très laïque et fashionista (« Si on abat un avion russe, où est notre combat contre l’État islamique ? »), en contrepoint d’un commerçant du qui soutient l’action d’Erdoğan.

Le public américain, un tantinet islamo-turcophobe, n’y voit que du feu. Pour Poutine, Obama a déjà franchi la ligne depuis longtemps.
avatar
liliane.

Messages : 1419
Date d'inscription : 05/08/2014
Localisation : comté de FOIX

 
Points RPG: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TURQUIE / RUSSIE

Message par liliane. le Sam 28 Nov - 9:22

http://fr.sputniknews.com/international/20151127/1019851489/turquie-journalistes-arrestation-armes-ei.html

arrestation de journalistes ayant révélé les livraisons d'armes à l'EI

L'incident révélé par les journalistes a eu lieu en janvier 2014 dans la province d'Adana lors de l'inspection par des militaires de camions appartenant à l'Organisation du renseignement national turc MIT et se dirigeant vers la frontière syrienne.

Deux journalistes qui avaient fait état de livraisons secrètes d'armes aux djihadistes syriens par les services secrets turcs ont été arrêtés sous l'accusation d'espionnage, communique le quotidien Hurriyet.

L'article sur la contrebande d'armes vers la Syrie a paru en mai dans Cumhuriyet, un journal de l'opposition édité à Istanbul. Peu après la publication, le président de Turquie Tayyip Erdogan a demandé au parquet d'engager des poursuites judiciaires contre le quotidien et son rédacteur en chef Can Dündar.
Jeudi, le chef de la rédaction à Ankara Erdem Gül a été également arrêté. "Nous sommes accusés d'espionnage. Le président a dit que c'était de la haute trahison", a déclaré M. Dündar avant de comparaître devant le tribunal.

Selon les autorités turques, les camions fouillés par les militaires en janvier 2014 fournissaient de l'aide "logistique et humanitaire" aux Turcomans de Syrie. Cependant, des médias affirment qu'ils transportaient des armes pour l'Etat islamique.
avatar
liliane.

Messages : 1419
Date d'inscription : 05/08/2014
Localisation : comté de FOIX

 
Points RPG: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TURQUIE / RUSSIE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum