Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !
Les posteurs les plus actifs de la semaine
STUNENEB
 
Gaulois30
 
Mckay
 
Bens1912
 
MacAdam
 

═══════════════════════
Derniers sujets
» Restaurant du Forum France
Jeu 7 Déc - 10:27 par Gaulois30

» Session skype
Sam 25 Nov - 15:18 par ganem

» L'histoire des forumFrance
Mer 22 Nov - 15:50 par ganem

» Chroniques d'une mort annoncée
Ven 17 Nov - 21:02 par Athénaïs de La Palice

» Conseil des ministres du FF1
Dim 5 Nov - 14:27 par Mckay

» Napoléon III est une merde
Sam 4 Nov - 20:28 par Mckay

» Lettre ouverte à FAB
Ven 3 Nov - 22:00 par Raptortriote

» Merci
Ven 3 Nov - 11:25 par FAB42

» Ca c'est vulgaire !
Lun 30 Oct - 23:16 par Mckay


[Coaching de l’été] Comment employer sa femme à l’Assemblée ?

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Coaching de l’été] Comment employer sa femme à l’Assemblée ?

Message par Oksana le Ven 11 Juil - 19:05

[Coaching de l’été] Comment employer sa femme à l’Assemblée ?

A l’UMP, c’est la dèche.

Plus un patard pour se payer le suivi attendri d’une agence de communication.

Du coup, nous leur proposons les conseils gratuits de notre consultant, le Dr Georges Pompe, un briscard du RPR passé au privé. Ce n’est pas aérien, mais ça a le mérite de ne pas être surfacturé.

La semaine dernière, le Dr Pompe nous avait déjà soufflé des conseils pour un forfait téléphonique économique pour Rachida Dati. Aujourd’hui, il s’attaque à un sujet plus sensible encore.

Un lecteur : Bonjour, Je m’appelle Jean-François et j’ai un problème avec ma femme. Il se trouve qu’elle travaille pour moi (je suis député), depuis six ans. J’ai quelques problèmes au boulot en ce moment et certains me reprochent de l’avoir pistonnée. Pour ne rien arranger, elle est payée sur des deniers publics. Que dois-je faire ?

Dr Pompe : Là franchement biquet, c’est mal emmanché. Se faire pincer comme un bleu, c’est excusable pour un conseiller municipal véreux.

Un coup de fil du Canard, tu paniques, tu t’embrouilles, et le lendemain le Tout-Paris se paie ta poire dans le Palmipède.
Mais là, avec vingt ans de bouteille, le cuir des affaires, et les conseils de Bygmalion, c’est plus de l’incompétence, c’est de l’art.
Ok, c’était il y a six ans. En 2008 ou 2009. Ton « entourage » a la mémoire qui flanche.

Une certitude : c’était Byzance, tendance RPR grandes mallettes. Nicolas était tout frais tanné de chez Bolloré, les Français aimaient enfin l’argent et tu venais de prendre la présidence du groupe UMP à l’Assemblée.

Faut reconnaître : avec ta voix de nez, tu les faisais palpiter les ministres. Cassant, méchant. Ta méthode pour le bonheur. Comment as-tu pu merder à ce point ?

Qu’est-ce qu’ils ont dit les copains quand tu as embauché Nadia ? Rien, bien sûr. Ça se faisait, ça se fait toujours. L’ont-ils seulement su tout de suite ? Ben voyons.

Mais il fallait anticiper Jean-François. Etre plus malin. Regarde où le je-m’en-foutisme t’a mené. L’estomac noué par un grand maillon, une pétoche dans le fond des yeux et des envies de grands déballages (même si tu fais du Sarko en prenant de la distance).
Pour elle le Cora, pour lui l’Assemblée

Tiens, Bruno Le Maire, avec ses airs de monsieur propre. Tout le monde l’a oublié mais sa femme « Pauline » a « travaillé » pour lui pendant six ans.

Sur son enveloppe parlementaire, tout pareil. Pire, elle était décrite comme une boniche par son mari. Elle, c’était le Cora ou le Carrefour, pas le Palais-Bourbon. Ça puait l’emploi semi-bidon jusqu’à la place de la Concorde. Au moins, Nadia a des compétences. Psychologue pour enfants, ça sert à l’Assemblée. Il faut le mettre en avant.

Soit plus méchant, pète des genoux. Chez tes derniers fidèles, il y a des langues qui balancent. C’est à encourager. Je te donne la ligne de basse : « Une femme, c’est kasher. Moi, je n’emploie pas ma maîtresse, ma compagne ou mon cousin. »

Surtout, tu donnes le tiercé dans cet ordre. « Des noms, des noms ! » vont crier les journalistes.

Et c’est là que tu t’arrêtes, pudique. Après tout, Nadia était, jusqu’à ton mariage en 2011, la veuve du comte Eric de l’Orne d’Alincourt. En remuant le purin, il faut éviter les éclaboussures.

Le contrat familial, c’est un classique du Parlement. Du coup, la défense est rodée, tu n’as qu’à piocher dans la doc.

C’est normal de s’entourer de gens qu’on connaît. Sinon, tu te fais griller comme l’agent d’assurance, Xavier Bertrand. L’autre, il se réveille un matin pour se rendre compte qu’il est espionné par son adjointe à la mairie. T’imagines le naïf ? Sa copine débauchée par Bygmalion et lui qui ne voit rien. C’est là qu’il faut taper, Jean-François. Jouer le baroudeur, les Français comprendront.

Au cas où, je te mets là une liste de possibles soutiens :
• Marc Laffineur (UMP, Maine-et-Loire), qui a employé sa femme en CDD pour assurer un intérim ;
• Jacques-Alain Bénisti (UMP, Val-de-Marne), qui a assumé l’embauche de son épouse ;
• Eric Raoult (UMP, ex-député de la Seine-Saint-Denis) et Corinne, sa collaboratrice pendant dix ans (même si ça s’est mal terminé) ;
• Patrice Martin-Lalande (UMP, Loir-et-Cher) qui a embauché sa seconde épouse Farida et son fils Nicolas ;
• ou encore Laure de la Raudière (UMP, Eure-et-Loir), et son mari Hubert.

Au passage, je te laisse ici les arguments de Martin-Lalande. C’est bétonné, prends-en de la graine :
« En partageant ainsi mes préoccupations et mes projets, Farida peut mieux prendre sa part de la vie hors norme d’un député, connaissant le pourquoi de tant d’absences, le sens noble de cet engagement total. »

Pour te dire que les types ont les crocs, Patrice et Laure ont même déposé un amendement – rejeté – au projet de loi sur la transparence de la vie publique pour obliger le parlementaire à « préciser un éventuel lien de parenté avec son collaborateur dans sa déclaration d’intérêt ». Le commentaire est un monument :
« Il n’y a rien de choquant à employer un membre de sa famille compétent, d’autant que le lien de confiance entre l’élu et son collaborateur est essentiel. »

Heureusement que Nadia était là après le pain au chocolat

Reste la question de l’emploi fictif. Embaucher sa femme, c’est légal. Qu’elle ne fasse rien, c’est gênant. Tu connais le couplet : « Ce n’est même pas un sujet. » Nadia a un vrai rôle politique. Elle cogite dans les réu-dîners.
Heureusement qu’elle était là après le pain au chocolat. Elle a pu faire le point. Expliquer que son frère s’appelait Karim et que tu ne pouvais – donc – pas être raciste.

Imparable. Cela vaut bien un salaire et quelques trajets en avion.
Et puis, la fidélité n’a pas de prix. Ces derniers mois, il ne reste plus qu’elle et Michèle Tabarot. Tous les autres font mine de t’avoir toujours détesté.

Son salaire ? Est-ce qu’il atteint/dépasse le plafond des 4 750 euros pour les épouses ? Mais c’est mesquin comme question.
Ce sont vraiment des staliniens ces gratte-papiers. Qu’est-ce qu’ils croient ? Il faut allonger derrière. Tu ne vas pas l’amener à Center parcs pour Noël. Pas question de macérer dans un cottage « Eden » en Normandie. Elle a connu un comte quand même. Au minimum, c’est le Es Saadi à Marrakech.

Non, pour ne pas se faire griller, il fallait assumer.

D’ailleurs, il y en a un qui ne l’a pas trop ramené dans l’affaire, tu as remarqué ?

Barto, il a fait plus fort. Il a carrément épousé son assistante. Tu comprends l’astuce ? Il fallait tout mettre sur la table, comme le baron :
« Je n’ai pas embauché ma femme, j’ai épousé ma collaboratrice. »

Ça, c’est une trouvaille.

Fauchés, les éboueurs robespierristes de la presse qui survit. Marris, les fillonistes. Tu imagines leur pitch ? Le porte-voix du Sarthois, soufflant à un journaliste :
« Vous devriez aller voir du côté de sa collaboratrice. »
Et la réponse du gratteux :
« Bah oui, c’est Nadia. C’est pas de l’info, ça, pépé. Tu n’aurais pas autre chose à balancer : des hélicos pour faire vingt mètres, des portables fourrés au saumon ou des salaires de pédégé ? »
Pcc Rémi Noyon
http://rue89.nouvelobs.com/2014/07/11/coaching-lete-comment-employer-femme-a-lassemblee-253635
avatar
Oksana

Messages : 2667
Date d'inscription : 13/06/2014
Age : 602
Localisation : Marc Dorcel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Coaching de l’été] Comment employer sa femme à l’Assemblée ?

Message par Merl1 le Ven 11 Juil - 22:32

avatar
Merl1

Messages : 6015
Date d'inscription : 26/05/2014
Localisation : La Géhenne ou presque...

 
Points RPG: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum