Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Mckay
 
Raptortriote
 
obamo
 
Athénaïs de La Palice
 
ganem
 

═══════════════════════
Derniers sujets
» salut
Aujourd'hui à 22:58 par Mckay

» Faites le test !!
Aujourd'hui à 21:28 par Mckay

» Je cède l'administration du forum
Aujourd'hui à 21:25 par Mckay

» Débat inter religieux: Chrétien/Musulman
Hier à 20:25 par Athénaïs de La Palice

» Charlemagne était l'Amant de Renaud !
Hier à 18:47 par Raptortriote

» 2nd attaque
Lun 16 Oct - 21:26 par Mckay

» AFFAIRE NAPOLEON III
Dim 15 Oct - 20:45 par FoutreChaud

» Demande au Premier ministre.
Dim 15 Oct - 20:05 par Mckay

» Etat de guerre
Dim 15 Oct - 19:35 par Mckay


L'Algérie qui se meurt !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'Algérie qui se meurt !

Message par Oksana le Lun 3 Nov - 16:16

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a effectué samedi une rare apparition publique pour se recueillir sur les tombes de "martyrs" de la guerre d'indépendance à l'occasion des 60 ans de cette insurrection commémorée dans la sobriété, selon des images diffusées par la télévision.

M. Bouteflika, 77 ans, vétéran de cette guerre, s'est recueilli au "carré des martyrs" du cimetière d'El Alia, dans la banlieue est d'Alger, où sont inhumés les plus grandes figures de cette insurrection.

Toujours affaibli par la maladie après un AVC en avril 2013, le chef de l'Etat, en costume trois pièces, est arrivé en fauteuil roulant au cimetière.

Il a déposé une gerbe de fleurs puis s'est saisi du drapeau national qu'il a embrassé avant de saluer les principaux responsables algériens.

"Une poignée d'hommes ont décidé de changer le cours de l'Histoire, après que les mouvements politiques, toutes tendances confondues, eurent épuisé tous les moyens de lutte", avait rappelé vendredi M. Bouteflika dans un message adressé aux Algériens.

Soixante coups de canon


Il y dénonçait un colonialisme "qui a manié le sceptre de fer d'un despotisme sauvage, sans précédent, confisquant à ce peuple toute dignité et tout repère spirituel et matériel, pour se convaincre de sa mainmise définitive sur l'Algérie et sur ses richesses".

A minuit, une salve de soixante coups de canon a tonné dans le ciel d'Alger, suivie d'un hululement de sirènes de bateaux montant du port.

Des milliers de personnes ont assisté à un spectacle son et lumière sur l'esplanade de la Grande Poste, bâtiment algérois emblématique édifié au cœur de l'ancien quartier colonial pour célébrer le centenaire de la colonisation entamée en 1830.

Ces commémorations marquent le 60e anniversaire de la nuit du 1er novembre 1954, au cours de laquelle une trentaine d'attentats visant des symboles de la présence coloniale, firent sept mort, dont un instituteur et un notable musulman.

La date entrait dans l'histoire de France comme la Toussaint Rouge et dans celle de l'Algérie comme la Glorieuse Révolution qui a conduit à l'indépendance du pays en 1962.

Elle a fait un million et demi de "martyrs" algériens, selon Alger.


avatar
Oksana

Messages : 2667
Date d'inscription : 13/06/2014
Age : 602
Localisation : Marc Dorcel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Algérie qui se meurt !

Message par Oksana le Lun 3 Nov - 16:27

Darkwing a écrit:Source ? El Moudjahid ? Quotidien "officiel" du FLN ?
Tu as de saines lectures. Bravo !

Mes lectures sont certainement aussi saines que les autres et que les tiennes ! Je vais dire comme Bens et Liliane, cela devient un véritable bazar que de tenter de dialoguer avec toi tellement tu es borné et que tu ne peux pas admettre que certains soient opposés ou ne crois pas à tes écrits !
avatar
Oksana

Messages : 2667
Date d'inscription : 13/06/2014
Age : 602
Localisation : Marc Dorcel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Algérie qui se meurt !

Message par Oksana le Lun 3 Nov - 17:07

Darkwing a écrit:Je tolère ceux qui me sont opposés, à condition qu'ils m'opposent des arguments crédibles et fondés. Pas ceux qui me sortent des inepties ou qui les colportent, comme ce chiffre de 1.500.000 "martyrs" algériens ou cette "mainmise de la France sur les richesses de l'Algérie".
1.500.000 "martyrs" ? Peut-être, mais dont les trois quart sont à mettre au compte du terrorisme FLN !
Mainmise de la France sur les "richesses de l'Algérie" ? Quelles richesses ? Les esclaves chrétiens d'El Djezaïr ? Les recettes des razzias du piratage en Méditerranée ?
Lorsque mes aïeux sont arrivés en Algérie, ils se sont trouvés face à la malaria, au choléra, aux sauterelles et aux cailloux ! Et mes aîeux étaient des Lorrains chassés de leur province par les Allemands, et des Espagnols sans ressources contraints à l'émigration par la faim ! Tu parles d'une "mainmise" !... qu'allaient-ils chercher dans cette galère ? merci de ta précision sur ce point précis !
Tu sais à quoi tu me fais penser ? A ces Français qui se réjouissaient de ces accords de Munich entre Hitler et Daladier qui "garantissaient la Paix pour mille ans"...
avatar
Oksana

Messages : 2667
Date d'inscription : 13/06/2014
Age : 602
Localisation : Marc Dorcel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Algérie qui se meurt !

Message par Oksana le Lun 3 Nov - 17:14

1er NOVEMBRE 1954

TEXTE INTEGRAL DE LA DECLARATION DU SECRETARIAT GENERAL DU F.LN.

Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 1954, le Front de libération nationale algérien diffusait une déclaration portant sur l'insurrection face à l'occupation française.

En voici le texte intégral.


PEUPLE ALGÉRIEN, MILITANTS DE LA CAUSE NATIONALE,

A vous qui êtes appelés à nous juger (le premier d’une façon générale, les seconds tout particulièrement), notre souci en diffusant la présente proclamation est de vous éclairer sur les raisons profondes qui nous ont poussés à agir en vous exposant notre programme, le sens de notre action, le bien-fondé de nos vues dont le but demeure l’indépendance nationale dans le cadre nord-africain.

Notre désir aussi est de vous éviter la confusion que pourraient entretenir l’impérialisme et ses agents administratifs et autres politicailleurs véreux.

Nous considérons avant tout qu’après des décades de lutte, le mouvement national a atteint sa phase de réalisation.

En effet, le but d’un mouvement révolutionnaire étant de créer toutes les conditions d’une action libératrice, nous estimons que, sous ses aspects internes, le peuple est uni derrière le mot d’ordre d’indépendance et d’action et, sous les aspects extérieurs, le climat de détente est favorable pour le règlement des problèmes mineurs, dont le nôtre, avec surtout l’appui diplomatique de nos frères arabo-musulmans.

Les évènements du Maroc et de Tunisie sont à ce sujet significatifs et marquent profondément le processus de la lutte de libération de l’Afrique du Nord. (noter dans ce domaine que nous avons depuis fort longtemps été les précurseurs de l’unité dans l’action, malheureusement jamais réalisée entre les trois pays).

Aujourd’hui, les uns et les autres sont engagés résolument dans cette voie, et nous, relégués à l’arrière, nous subissons le sort de ceux qui sont dépassés.

C’est ainsi que notre mouvement national, terrassé par des années d’immobilisme et de routine, mal orienté, privé du soutien indispensable de l’opinion populaire, dépassé par les évènements, se désagrège progressivement à la grande satisfaction du colonialisme qui croit avoir remporté la plus grande victoire de sa lutte contre l’avant-garde algérienne.

L’HEURE EST GRAVE !

Devant cette situation qui risque de devenir irréparable, une équipe de jeunes responsables et militants conscients, ralliant autour d’elle la majorités des éléments encore sains et décidés, a jugé le moment venu de sortir le mouvement national de l’impasse où l’ont acculé les luttes de personnes et d’influence, pour le lancer aux côtés des frères marocains et tunisiens dans la véritable lutte révolutionnaire.

Nous tenons à cet effet à préciser que nous sommes indépendants des deux clans qui se disputent le pouvoir.

Plaçant l’intérêt national au-dessus de toutes les considérations mesquines et erronées de personnes et prestige, conformément aux principes révolutionnaires, notre action est dirigée uniquement contre le colonialisme, seul ennemi et aveugle, qui s’est toujours refusé à accorder la moindre liberté par des moyens de lutte pacifique.

Ce sont là, nous pensons, des raisons suffisantes qui font que notre mouvement de rénovation se présente sous l’étiquette de FRONT DE LIBÉRATION NATIONALE, se dégageant ainsi de toutes les compromissions possibles et offrant la possibilité à tous les patriotes algériens de toutes les couches sociales, de tous les partis et mouvements purement algériens, de s’intégrer dans la lutte de libération sans aucune autre considération.

Pour préciser, nous retraçons ci-après, les grandes lignes de notre programme politique :

BUT : L’Indépendance nationale par :


La restauration de l'état algérien souverain, démocratique et social dans le cadre des principes islamiques.

Le respect de toutes les libertés fondamentales sans distinction de races et de confessions.

OBJECTIFS INTÉRIEURS :

Assainissement politique par la remise du mouvement national révolutionnaire dans sa véritable voie et par l’anéantissement de tous les vestiges de corruption et de réformisme, cause de notre régression actuelle.
Rassemblement et organisation de toutes les énergies saines du peuple algérien pour la liquidation du système colonial.

OBJECTIFS EXTÉRIEURS :

Internationalisation du problème algérien.

Réalisation de l’Unité nord-africaine dans le cadre naturel arabo-musulman.

Dans le cadre de la charte des Nations unies, affirmation de notre sympathie à l’égard de toutes nations qui appuieraient notre action libératrice.

MOYENS DE LUTTE :

Conformément aux principes révolutionnaires et comptes tenu des situations intérieure et extérieure, la continuation de la lutte par tous les moyens jusqu’à la réalisation de notre but.

Pour parvenir à ces fins, le Front de libération nationale aura deux tâches essentielles à mener de front et simultanément : une action intérieure tant sur le plan politique que sur le plan de l’action propre, et une action extérieure en vue de faire du problème algérien une réalité pour le monde entier avec l’appui de tous nos alliés naturels.

C’est là une tâche écrasante qui nécessite la mobilisation de toutes les énergies et toutes les ressources nationales. Il est vrai, la lutte sera longue mais l’issue est certaine.

En dernier lieu, afin d’éviter les fausses interprétations et les faux-fuyants, pour prouver notre désir de paix, limiter les pertes en vies humains et les effusions de sang, nous avançons une plate-forme honorable de discussion aux autorités françaises si ces dernières sont animées de bonne foi et reconnaissent une fois pour toutes aux peuples qu’elles subjuguent le droit de disposer d’eux-mêmes.

La reconnaissance de la nationalité algérienne par une déclaration officielle abrogeant les édits, décrets et lois faisant de l’Algérie une terre française en déni de l’histoire, de la géographie, de la langue, de la religion et des mœurs du peuple algérien.

L’ouverture des négociations avec les porte-parole autorisés du peuple algérien sur les bases de la reconnaissance de la souveraineté algérienne, une et indivisible.

La création d’un climat de confiance par la libération de tous les détenus politiques, la levée de toutes les mesures d’exception et l’arrêt de toute poursuite contre les forces combattantes.

EN CONTREPARTIE :

Les intérêts français, culturels et économiques, honnêtement acquis, seront respectés ainsi que les personnes et les familles.

Tous les français désirant rester en Algérie auront le choix entre leur nationalité et seront de ce fait considérés comme étrangers vis-à-vis des lois en vigueur ou opteront pour la nationalité algérienne et, dans ce cas, seront considérés comme tels en droits et en devoirs.

Les liens entre la France et l’Algérie seront définis et feront l’objet d’un accord entre les deux puissances sur la base de l’égalité et du respect de chacun.

Algérien ! Nous t’invitons à méditer notre charte ci-dessus.

Ton devoir est de t’y associer pour sauver notre pays et lui rendre sa liberté ; le Front de libération nationale est ton front, sa victoire est la tienne.

Quant à nous, résolus à poursuivre la lutte, sûrs de tes sentiments anti-impérialistes, nous donnons le meilleur de nous-mêmes à la patrie.

Le Secrétariat national.


la "jouvencelle" la "mal élevée" publie le texte intégral du FLN

avatar
Oksana

Messages : 2667
Date d'inscription : 13/06/2014
Age : 602
Localisation : Marc Dorcel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Algérie qui se meurt !

Message par Oksana le Lun 3 Nov - 17:32

heureusement que tous les Français n'ont pas réagi comme tes aïeux
avatar
Oksana

Messages : 2667
Date d'inscription : 13/06/2014
Age : 602
Localisation : Marc Dorcel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Algérie qui se meurt !

Message par Camarade Dzerjinski le Lun 3 Nov - 17:37

avatar
Camarade Dzerjinski

Citoyen
Messages : 1927
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 26
Localisation : Loubianka

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Algérie qui se meurt !

Message par Oksana le Lun 3 Nov - 18:21

Darkwing a écrit:
oxana a écrit:heureusement que tous les Français n'ont pas réagi comme tes aïeux

Tu vois, vraiment tu n'as qu'un pois chiche dans le crâne ! Incapable de comprendre pourquoi ces Français, ces Italiens, ces Maltais, ces Espagnols ont réagi de ctte façon !
Mais c'est qu'ils n'avaient pas le choix tout simplement ! Ou crever de faim en restant "chez eux" ou aller tenter leur chance et celle de leurs familles en partant à l'aventure dans ce que les gouvernements leur présentaient comme le paradis sur terre !
Doit-on en vouloir aux anglo-saxons parti outre atlantique à la "conquête de l'Ouest" sans lesquels les Etats-Unis d'aujourd'hui n'existeraient pas ? Se pose-t-on simplement la question de comparer cette conquête de l'Ouest qui s'est faite réellement au détriment des populations amerindiennes et la conquête de l'Algérie qui elle s'est faite à l'avantage des indigènes trouvés sur place ? Si les Français avaient procédé de la même façon que les anglo-saxons ?
Allez secoue un peu le pois chiche, ça te donnera des couleurs !

Moque toi tant que tu voudras peu m'importe ! moi aussi j'avais des aïeux qui étaient en France durant les guerres mondiales !
Eux n'ont pas quitté leur pays et pourtant ils n'étaient certainement pas riches ! Mon grand-père était " journalier" en ferme, mon père était ouvrier agricole !

Ceci étant dit je te peux te garantir qu'à la prochaine insulte venant de ta part je dépose plainte illico presto : car y en a marre que me prennes pour une conne, demeurée mentale ou mal élevée ! Maintenant la plaisanterie a assez durée !
avatar
Oksana

Messages : 2667
Date d'inscription : 13/06/2014
Age : 602
Localisation : Marc Dorcel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Algérie qui se meurt !

Message par ganem le Sam 24 Oct - 16:09

http://lepetitrapporteurdunet.unblog.fr/2015/05/25/un-vaste-complot-se-dessine-contre-lalgerie-avertit-serguei-lavrov-ministre-des-affaires-etrangeres-de-la-russie/

Un vaste complot se dessine contre l’Algérie, avertit Sergueï Lavrov, ministre des Affaires étrangères de la Russie.
Etant des alliés traditionnels, M.Lavrov a notamment réitéré le soutien de son pays à l’Algérie. Le chef de la diplomatie russe a dévoilé, lors de son passage en Tunisie, que l’Algérie est devenue la cible des instigateurs et autres fomenteurs qui insistent pour y écrire le dernier épisode d’un supposé printemps arabe. Aussi, a-t-il mis en garde les autorités algériennes contre lesinstigateurs de ce qu’on appelle «printemps arabe».

Le ministre russe des AE incrimine directement ceux qui ont été à l’origine des bouleversements provoqués délibérément en Tunisie, en Libye et au Mali, d’où parvient la plus grande menace contre l’Algérie. Il estime que les conspirateurs du nouvel ordre mondial établissent leurs plans à base d’une politique d’influence en misant sur les minorités populaires et les réseaux terroristes.

Cependant, cette menace soulignée par Moscou n’est pas nouvelle pour les services de renseignements algériens, pas une menace qu’ignorent les services de renseignements algériens. Soumis à une très forte pression depuis le début de la guerre civile en Libye, les forces de sécurité algériennes ont misé sur leur expérience acquise sur le terrain de la lutte antiterroriste. En un temps relativement court, des milliers d’informations et de témoignages de première main ont été analysés et recoupés par les services du DRS engagés dans une course contre la montre contre tous genres de menaces, notamment des groupuscules criminels nés à l’ombre d’une crise libyenne qui aura servi de catalyseur au mouvement jihadiste. Un mouvement relativisé et parfois banalisé par l’ensemble des parties entrées en guerre contre le régime d’El Gueddafi, dont la France, la Grande-Bretagne et les USA.

Dans leur banque de renseignements les services de sécurité ont réussi à identifier des réseaux nouvellement constitués composés de Marocains et de Libyens.

L’arrestation de plusieurs agents du Mossad en Algérie en est la preuve tangible. Ne jugeant pas nécessaire de dévoiler le véritable scénario programmé contre l’Algérie, des sources très au fait du contexte confient que l’Algérie constitue «un terreau fertile» pour les grands appétits occidentaux. Le rapport du département d’Etat américain sur les droits de l’homme qui épingle paradoxalement l’Algérie et l’analyse du Combating Terrorism Center (CTC) de l’Académie militaire de West Point qui a mis sous la loupe tout ce qui se passe dans le sud de l’Algérie, prétextant que cette région névralgique de l’économie du pays, serait l’épicentre d’un éclatement populaire à cause de la marginalisation des minorités, ne peuvent être considérés que comme une introduction aux véritables visées des Occidentaux.

Une perception initiatrice de ce qui se prépare. «L’Algérie est-elle dans le collimateur des USA?» s’interrogeait L’Expression dans l’une de ses précédentes éditions! La réponse a été révélée dans les colonnes du Los Angeles Times. Le journal rapporte que «des troupes de forces spéciales américaines se sont installées en Tunisie». Cette présence dont nous avons fait foi, mais démentie par les autorités tunisiennes est justifiée, souligne le même organe de presse par le fait «d’entretenir les forces militaires tunisiennes en matière de lutte contre le terrorisme».

Les marines dont le nombre serait d’une cinquantaine ont pris position au sud de la Tunisie à un vol d’oiseau des frontières algériennes depuis le mois de janvier 2014. «Un avion de type hélicoptère s’y est installé aussi», précise encore le Los Angeles Times. Ce n’est que l’aspect visible de l’iceberg et de l’énorme stratégie de guerre annoncée contre l’Algérie.

En effet, depuis la fin de l’année précédente, des informations vérifiées font état d’une forte présence d’agents des services de renseignement américains et d’agents de l’Africom dans le Sud tunisien. Jalouse de sa souveraineté, l’Algérie avait agi en un temps record pour libérer plus de 600 otages tout en sécurisant le périmètre. L’Unité spéciale appelée à mener l’opération avait impressionné le monde entier par son professionnalisme! Même si les USA prétextent leur mobilisation en Afrique pour une coordination de lutte contre le terrorisme et pour préserver leurs intérêts, il est tout de même difficile de ne pas croire que les USA n’ont pas un intérêt pour une partie de l’Algérie dont les réserves de gaz de schiste, de gaz conventionnel et d’autres minéraux comme l’uranium.

Des clans complaisants sont déjà sur le terrain pour la mise en marche de la locomotive de déstabilisation.

http://www.chaos-controle.com le 24 Mai 2015
avatar
ganem

Messages : 196
Date d'inscription : 17/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Algérie qui se meurt !

Message par de beauregard le Sam 24 Oct - 17:39

Darkwing a écrit:On m'accuse ici et là d'avoir de la haine à l'encontre de ces Algériens "qui m'ont foutu dehors", mais vous n'avez rien compris mes pauvres benets !
C'est la situation de l'Algérie et des Algériens d'aujourd'hui qui me désespère, bien au contraire ! Car cette Algérie que la France a offert au FLN est en train de crever ! L'oligarchie qui la dirige depuis 1962, aprés avoir ruiné son agriculture (L'Algérie importe 97% des denrées qui nourrisent sa population) avoir ruiné son industrie, se retrouve confrontée à la misère chronique du peuple qu'elle dirige (72.000 familles peuplent les bidonvilles qui entourent Alger) Pour l'instant elle fait encore face, grace au matelas de devises qu'elle s'est constituée avec le gaz et de pétrole, en subventionnant une armada de fonctionnaires (1.500.000) et en arrosant les plus démunis. Le quotidien "Le soir d'Algérie" en date du 18 octobre 2014, qui chiffrait le nombre de ces familles démunies à 1.932.000 en augmentation de 304.000par rapport à l'année 2013 souligne l'aspect de cette bombe à retardement qui peut exploser à tout moment.
Ajoutons à celà une démographie explosive qui fait que la moitié de la population a moins de 20 ans et que 35% de ces jeunes sont au chômage, et on aura une idée de la situation dans cet eldorado pondu par le "Droit des peuples à disposer d'eux-mêmes". Situation qui ne tient que par l'ANP (Armée Nationale Populaire) avec ses 350.000 hommes commandés par le général Ahmed Gaïd Salah (80 ans) et la DRS (Département du Renseignement et de la Sécurité) avec plus de 100.000 agents dirigés par Mohamed Mediène (71 ans) depuis 1990...
Alors non, je pleure plutôt sur cette Algérie qui n'en est à espérer qu'en l'octroi de visas de plus en plus nombreux pour émigrer en France !

ne compare pas l'Algérie que tu as connu, ce pays où tu es né, ressasser le passé ne fait pas l'avenir.
avatar
de beauregard

Messages : 2679
Date d'inscription : 16/01/2015
Age : 70
Localisation : pays de loire

Voir le profil de l'utilisateur http://ambition-france6@forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Algérie qui se meurt !

Message par ganem le Sam 28 Nov - 12:50

Près de 60% des femmes algériennes estiment que le mari a le droit de frapper son épouse (RAPPORT)

Près de 60% des femmes algériennes estiment que le mari a le droit de frapper son épouse (RAPPORT)

HuffPost Algérie    |  Par Mehdi Alioui  
 
59% des femmes algériennes, âgées entre 15 et 49 ans estiment qu'un mari a "le droit de frapper ou de battre" son épouse pour diverses causes, selon une enquête par grappes à indicateurs multiples (Multiple Indicator Cluster Survey - MICS), réalisée en Algérie en 2012-2013 par le Ministère de la Santé, en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).


Cette enquête, qui concernait 41.184 femmes éligibles, a pu récolter les réponses de 38.548 d'entre elles, résidentes au Nord (Centre, Est et Ouest), dans les Hauts Plateaux et au Sud du pays. Les enquêteurs expliquent leur démarche par leur volonté d'"avoir une indication des croyances culturelles qui tendent à être associées à la prévalence de la violence des maris contre leurs femmes", explique le même document.


Une plus grande justification du phénomène a été constatée dans la zone rurale (66%), par rapport à la zone urbaine (55%), révèle le rapport MICS 4. Les femmes actuellement mariées ou l'ayant été par le passé sont plus nombreuses à justifier cette pratique, en comparaison aux femmes célibataires (56%).

Autre nuance soulignée par le MICS 4, la justification du phénomène est beaucoup plus présente chez les femmes âgées de 45 à 49 ans (64%), et touche moins celles âgées de 15 à 19 ans (55%).


LIRE AUSSI: Pour Amnesty International, les Algériennes ne sont pas suffisamment protégées contre les violences

Cette enquête a rajouté que les femmes algériennes ayant un niveau supérieur et celles vivant des les ménages les plus riches ne justifient pas la violence du mari à l'égard de son épouse, à hauteur de 41% et 48% respectivement. Au contraire, selon ce même document, les femmes sans niveau d'instruction, ou vivant dans les ménages les plus pauvres, justifient cette violence à hauteur de 76% et 70% respectivement.

48% des femmes justifient la violence du mari à l'égard de son épouse dans le cas où cette dernière manque de respect aux parents de son époux. D'autres estiment que le comportement du mari est légitime quand son épouse affiche son autonomie (46%), argumente avec lui (26%) ou "néglige les enfants" (37%).

Le document révèle que 25.7% justifient même la violence à l'égard des épouses quand celles-ci ... brûlent la nourriture. 7.1% des femmes interrogées estiment aussi que le mari a le droit de frapper son épouse si elle refuse ... "de lui donner son salaire".


LIRE AUSSI: En Algérie, les femmes sont mieux payées et plus qualifiées que les hommes

Les Hauts Plateaux plus enclin à la polygamie

Abordant également le mariage précoce et la polygamie, le MICS 4 indique que le mariage moins de 15 ans concerne 1% du total des femmes en âge de procréation âgées de 15-49 et 1% du total des femmes âgées de 20-49 ans ans. "Ce qui explique que le mariage précoce augmente en avançant dans les tranches d'âges des femmes", a rajouté le rapport.

En Algérie, le mariage des moins de 15 ans concerne 1% du total des femmes en âge de procréation âgées de 15-49 ans et 1% du total des femmes âgées de 20-49 ans ce qui explique que le mariage précoce augmente en avançant dans les tranches d'âge des femmes.

En ce qui concerne la proportion des femmes mariées avant d'atteindre l'âge de 18 ans, elle est de 6% des femmes âgées de 20-49 ans.

Concernant la polygamie, Le MICS 4 a révélé que la proportion de femmes mariées avec des hommes polygames est estimée à 3%. Cette même proportion augmente avec l'âge, passant de 1% chez les femmes âgés de 15-19 ans à 6% chez celles âgés de 45-49 ans.

Le niveau de polygamie est plus élevé dans les Hauts Plateaux, avec une proportion de 5% à au Centre et au Sud de ces régions, et 2% à l'Est.

violence

"Changer les mentalités"

Soumia Salhi, militante féministe, syndicaliste et ancienne présidente de l'association algérienne pour l'émancipation des femmes (AEF), avait estimé dans un entretien accordé à Radio M que "la vraie bataille" doit être menée dans la société.

Évoquant lors de cet entretien l'amendement du code pénal sur les violences faîtes aux femmes, elle avait indiqué que "la loi est en retard par rapport aux pratiques sociales".


LIRE AUSSI: La militante Soumia Salhi: l'amendement sur les violences faites aux femmes n'est qu'une "maigre avancée"



Une analyse visiblement incohérente avec les chiffres avancés par le Ministère de la Santé dans son MICS.

Bien que la loi algérienne relative aux violences conjugales accuse un lourd retard, selon The Guardian ou Amnesty International notamment, le changement des mentalités dans la société est de mise.

""il faut lutter et déconstruire cette image réductrice de la femme dans la société (...) Et ce n'est qu'à travers des réformes politiques profondes et appliquées que la société pourrait s'accommoder à l'égalité la femme", avait-elle déclaré au HuffPost Algérie.

Cette enquête par grappes à indicateurs multiples produit des statistiques précises sur la situation des enfants, des femmes et des ménages au niveau national, selon les milieux de résidence urbain et rural, par espace de programmation territoriale, et selon les caractéristiques socio-démographiques et socio-économiques des membres des ménages, dans différents domaines relatifs à la santé, à l’éducation, à la protection, au VIH/SIDA et aux conditions de vie de la population.

En Algérie, l’enquête MICS4 a ciblé un échantillon de 28000 ménages répartis selon les sept espaces de programmation territoriale et fournit ainsi des statistiques représentatives de la population algérienne au niveau national et au niveau de ces territoires.
avatar
ganem

Messages : 196
Date d'inscription : 17/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Algérie qui se meurt !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum