Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !
Les posteurs les plus actifs de la semaine

═══════════════════════
Derniers sujets
» Mamoudou Gassama
Mer 4 Juil - 15:11 par ganem

» Carte de l'UE interactive
Dim 10 Juin - 15:35 par Mckay

» Nombre en image
Dim 10 Juin - 12:05 par Chevalier blanc

» Présentation Quoikicause !
Dim 10 Juin - 11:42 par Chevalier blanc

» Les manifestations du 26 Mai
Sam 9 Juin - 15:31 par Joss 72

» Le drame palestinien
Ven 8 Juin - 14:05 par Insoumis

» Oyez, Oyez braves gens,
Ven 8 Juin - 9:41 par Insoumis

» Salem Ben Amar, ennemi de la RATP
Mer 30 Mai - 19:10 par Mckay

» La cagnote de la grève
Mar 29 Mai - 22:11 par Mckay


Le pape François et la « violence catholique » : Stupéfaction, réflexion et révérence

Aller en bas

Le pape François et la « violence catholique » : Stupéfaction, réflexion et révérence

Message par Merl1 le Lun 8 Aoû - 22:49


Dans l’avion qui le ramenait des JMJ de Cracovie vers Rome. Le journaliste Antoine-Marie Izoard (agence I.Media) pose la question suivante au pape : « Pourquoi ne nommez vous jamais l’islam lorsque vous parlez de la violence terroriste ? » Voici la réponse du pape, qu’il convient de redonner tant les commentaires pourraient nous la faire oublier : « Je n’aime pas parler de violence islamique, parce qu’en feuilletant les journaux je vois tous les jours que des violences, même en Italie : celui-là qui tue sa fiancée, tel autre qui tue sa belle-mère, et un autre… et ce sont des catholiques baptisés, hein ! Ce sont des catholiques violents. Si je parle de violence islamique, je dois parler de violence catholique. Non, les musulmans ne sont pas tous violents, les catholiques ne sont pas tous violents. C’est comme dans la macédoine, il y a de tout… Il y a des violents de cette religion… Une chose est vraie : je crois qu’il y a presque toujours dans toutes les religions un petit groupe de fondamentalistes. Nous en avons. (…) Mais on ne peut pas dire, ce n’est pas vrai et ce n’est pas juste, que l’islam soit terroriste. »

Faits divers contre tueries de masse


Ma première réaction, comme Français et prêtre catholique, est d’abord de la stupéfaction. En effet, depuis l’affaire Merah, toutes les actions terroristes menées sur le territoire de mon pays, sont liées – et c’est bien malheureux pour tant et tant de musulmans qui y vivent- à l’islam, par le biais de l’idéologie islamiste. C’est si vrai que nos « nouveaux clercs » – les médias –reprennent systématiquement en chœur le discours du « pas d’amalgame », au risque d’ailleurs d’empêcher toute vraie réflexion ou même les musulmans de notre pays d’entamer un nécessaire travail de clarification sur le statut de la violence dans les textes sacrés de l’islam. Une stupéfaction qui se double d’une incompréhension formelle : je reste surpris que le Pape compare des « faits divers » avec des tueries de masse et je ne vois absolument pas à quoi le Souverain Pontife fait allusion en parlant de « violence catholique ». Alors dans un premier temps, je ne peux que dire ceci : je ne comprends pas ces propos. Ils dépassent ma capacité, sans doute parce que je n’ai pas une connaissance suffisamment universelle qui me permettrait de saisir ce qu’est cette « violence catholique ». Je rappelle ici que nous sommes en train de parler de terrorisme, de plusieurs centaines de morts sur notre sol, de milliers de chrétiens dont l’existence est en jeu, en Orient en particulier.

Sur les traces de Pie XII ?


Ce dernier point m’a finalement mené au parallèle suivant. Comme Pie XII s’est retrouvé confronté au totalitarisme nazi, François l’est au totalitarisme islamiste. Comme Pie XII a réalisé que ses condamnations de l’idéologie nazie entraînaient sur le terrain encore plus de persécutions et de drames pour les catholiques ou les Juifs, François sait – à l’aune des violentes réactions qui ont suivi le fameux discours de Ratisbonne de son prédécesseur Benoît XVI – que ses paroles peuvent avoir des conséquences dramatiques dans un certain nombre d’endroits du globe où l’idéologie islamiste est conquérante. Comme Pie XII, le pape François, prend le risque personnel d’être incompris – y compris par les siens- voire même de paraître un jour devant le tribunal humain de l’histoire comme un pape « collaborateur ».

Humilité et révérence

Alors ? Ma réaction de Français, prêtre catholique ? Je décide de faire confiance au successeur de Pierre. Non pas que je sois obligé de partager tous ses points de vue en matière politique – car c’est bien de cela dont il s’agit–, mais dans un acte d’humilité et de révérence, j’admets volontiers que le Saint Père est mieux informé et plus intelligent que moi. Saint Pierre, pourtant si faible, ne s’est-il pas entendu dire par le Christ : « Tu es Pierre et sur cette Pierre je bâtirai mon Eglise et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle » ? Alors, à mon humble place, je veux défendre le Pape François, je veux l’aimer, je veux prier pour lui, pour cette mission immense qui est la sienne : guider le peuple de Dieu et à travers lui l’humanité.

http://fr.aleteia.org/2016/08/02/le-pape-francois-et-la-violence-catholique-stupefaction-reflexion-et-reverence/
avatar
Merl1

Messages : 6020
Date d'inscription : 26/05/2014
Localisation : La Géhenne ou presque...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape François et la « violence catholique » : Stupéfaction, réflexion et révérence

Message par Louis Quemener le Lun 15 Aoû - 22:13

Il y a un an je disais la chose suivante en riant, maintenant je suis convaincu que celà arrivera, le pape va se faire gangbanguer par des milliers de muzs fanatiques ayant pris possession du vatican, après quoi ils le finiront en mechoui, il y aura deja la sauce blanche, sa tete decapitée servira encore de vide couilles, et ce avec des centaines de videos iphones mis sur youtubes qui vont carburer à fond en millions de vues et ce sera le final pour le monde arabe de venir nous envahir. Avant qu'il ne soit trop sonné et soulé ces dernieres paroles après deja 80 muzs lui etant passé dessus parleront encore de tolerance et de metissage.

Tout bon catholique se doit de preconiser la mise à mort lente et violente de la majorité du clergé surtout aux niveaux superieurs, sans quoi c'est un mecreant.
avatar
Louis Quemener

Messages : 1543
Date d'inscription : 27/05/2015
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape François et la « violence catholique » : Stupéfaction, réflexion et révérence

Message par Raptortriote le Mar 16 Aoû - 6:59

Vous connaissez Ibn Khaldûn ? je m'y suis mis cet été. C'est un penseur arabe du XIV qui a théorisé la constitution et la chute des empires.

Selon lui au bout d'une trop longue période de paix, les masses sont désarmées par l'élite politique. De ce désarmement suit la perte de virilité des masses. En réponse à cela les barbares (Berbères et autres turcs à son époque) lié par divers liens de solidarité (ethniques et/ou religieux) se lance à l'assaut de l'empire que la paix a rendu faible.

Son discours peut être presque calqué sur notre réalité.
avatar
Raptortriote


Messages : 5220
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 2017

 
Niveau débatteur: 1

Voir le profil de l'utilisateur http://forumfrance.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape François et la « violence catholique » : Stupéfaction, réflexion et révérence

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum