Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Athénaïs de La Palice
 

═══════════════════════
Derniers sujets
» 2nd attaque
Aujourd'hui à 0:37 par Athénaïs de La Palice

» Message au président Badinguet III
Hier à 22:57 par Mckay

»  ICI -HUMOUR-
Hier à 17:22 par Raptortriote

» salut
Hier à 14:05 par ganem

» Faites le test !!
Jeu 19 Oct - 21:28 par Mckay

» Je cède l'administration du forum
Jeu 19 Oct - 21:25 par Mckay

» Débat inter religieux: Chrétien/Musulman
Mer 18 Oct - 20:25 par Athénaïs de La Palice

» Charlemagne était l'Amant de Renaud !
Mer 18 Oct - 18:47 par Raptortriote

» AFFAIRE NAPOLEON III
Dim 15 Oct - 20:45 par FoutreChaud


L'absurdité sociale de la retraite à 67 ans.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'absurdité sociale de la retraite à 67 ans.

Message par Merl1 le Sam 18 Juil - 19:37



La Grèce, prisonnière de son endettement et des institutions européennes qui ne lui font (et feront...) aucun cadeau, est redevenue le laboratoire d'un libéralisme de plus en plus violent, encore plus arrogant depuis la « victoire de l'Europe » (sur la Grèce...) vantée par M. Hollande dans un exercice d'autosatisfaction qui promet bien des désillusions. Ainsi, l'âge du départ à la retraite des Grecs sera désormais de 67 ans... Pour ceux qui me lisent régulièrement, ils se souviendront que, depuis le début 2011, je dénonce ce projet (qui n'est pas nouveau) défendu par la classe dirigeante allemande, la Commission européenne et les divers patronats d'Europe pour qui ce n'est qu'un « début », certains prônant le passage à 69, voire 70 ans, tandis qu'il était évoqué, en France il y a quelques mois, par les services de Mme Marisol Touraine, la possibilité de retarder le départ à la retraite des chirurgiens à... 72 ans !

Si le choix était laissé, librement, aux personnes concernées, et qu'elles l'acceptent, pourquoi pas ? Je crois me souvenir que mon grand-père n'a jamais pris sa retraite et qu'il était encore en activité quelques semaines avant d'être emporté par la maladie, à 75 ans... Mais, dans le cas grec et dans les propositions insistantes du Medef et des fonctionnaires européens (qui, eux, gardent un système de retraites très avantageux !), cet âge de départ serait inscrit dans le marbre de la loi et n'ouvrirait de droits à toucher une pension, d'ailleurs pas forcément pleine et entière, qu'à partir de celui-ci, ce qui est proprement dément quand on connaît le taux de chômage en Grèce et plus généralement en Europe, et la difficulté à retrouver du travail après 50 ans !


Ce qui est certain, c'est que « la stratégie du choc » et du chantage pratiquée par l'Union européenne sous domination allemande permet de véritables « avancées » libéralistes qui m'apparaissent comme autant de régressions sociales, et je sais trop bien que la France en sera sans doute prochainement (après l'élection présidentielle et les législatives de 2017 ?) la victime, toujours « au nom de l'euro » et de « l'application des traités ».

La retraite à 67 ans comme obligation légale est un véritable scandale, qui repose sur quelques malentendus ou (et ?) manipulations. L'argument d'un accroissement permanent de l'espérance de vie est l'un de ceux-ci, ne serait-ce que parce que, dans le même temps, l'espérance de vie en bonne santé est aujourd'hui, en France, de 62 ans et 5 mois, donc bien inférieure à 67 ans ! De plus, et je reviens sur ce fait indéniable, les personnes de plus de 50 ans, réduites au chômage, ont de moins en moins de chances et de possibilités de retrouver un emploi stable dans leur branche d'activité initiale ou dans une nouvelle fonction pour laquelle leur formation peut être plus ou moins longue, au risque d'accroître la période de non-emploi et, donc, de les pénaliser encore dans le calcul de leurs retraites...

Un autre point, peu évoqué par les économistes, c'est le déséquilibre de l'espérance de vie selon le métier et la catégorie sociale : un professeur ou un cadre peut espérer vivre, en moyenne, près de sept ans de plus qu'un ouvrier... Or, ces derniers sont ceux qui, en double peine pourrait-on dire, ont le plus le malheur de connaître une période longue de chômage, en particulier en fin d'activité professionnelle, et qui risquent aussi le plus d'accidents du travail, parfois lourdement handicapants : cela explique en partie la différence d'espérance de vie avec d'autres salariés, même si c'est souvent la dureté des conditions de travail (sur les chantiers par tous les temps, y compris en période de canicule ; dans les usines avec des gestes répétitifs qui peuvent entraîner de lourds problèmes squeletto-musculaires ; etc.) et la difficulté à pouvoir se nourrir de façon équilibrée qui l'expliquent encore plus sûrement...


Faut-il adapter l'âge légal de départ à la retraite à la profession exercée ? Cela peut être une réponse intelligente, même si elle ne peut avoir son plein effet positif que si elle s'inscrit dans une stratégie économique et sociale (l'un ne devant pas être complètement disjoint de l'autre) plus générale et dans une logique qui n'oublie pas les personnes, les familles et, tout simplement, la vie...

http://nouvelle-chouannerie.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1242%3Alabsurdite-sociale-de-la-retraite-a-67-ans&catid=49%3A2015&Itemid=60
avatar
Merl1

Messages : 6011
Date d'inscription : 26/05/2014
Localisation : La Géhenne ou presque...

 
Points RPG: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absurdité sociale de la retraite à 67 ans.

Message par Louis Quemener le Sam 18 Juil - 19:59

Par "retraite" il faut comprendre le pognon, parce que l'inactivité ça commence dès l'après-bac dans une société sans emplois, simplement il n'y aura plus mêmes de droits à la retraite.
avatar
Louis Quemener

Messages : 1543
Date d'inscription : 27/05/2015
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absurdité sociale de la retraite à 67 ans.

Message par Merl1 le Sam 18 Juil - 20:13

L'argent est là, mais les français épargnent beaucoup trop. Si je n'avais pas d'argent en banque je serais pour réinjecter toutes les sommes au dessus de 100 000 euros dans l'économie réelle : PME, artisanat, projets coopératifs de producteurs agricoles etc...
Les retraites suivraient, on parle de milliards d'euros qui judicieusement répartis dans l'économie réelle profiteraient au pays réel.
avatar
Merl1

Messages : 6011
Date d'inscription : 26/05/2014
Localisation : La Géhenne ou presque...

 
Points RPG: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absurdité sociale de la retraite à 67 ans.

Message par Louis Quemener le Sam 18 Juil - 20:25

Si je n'avais pas d'argent en banque je serais pour réinjecter toutes les sommes au dessus de 100 000 euros
je comprend pas, vous avez plus de 100 000€ en banque ?

Sinon je suis d'accord bien sur, les solutions ne manquent pas.

Mais le NWO lui veut du tittytainment avec au sommet une classe oligarchiques de youtres maçonniques pedo-satanistes nomades dans leurs palais et leurs bases arrières, au milieu des hordes hysteriques de gerontocrates feministes gouines metissés qui seront les 20% qui possederont tout y compris l'emploi, et en bas un espece d'esclave mulatre sans emplois qui seront entassés dans des ghettos bidonvilles qui mendieront leurs soleils verts.

dans l'equation, on doit disparaitre et ça passe par la disparition de l'emploi.
avatar
Louis Quemener

Messages : 1543
Date d'inscription : 27/05/2015
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absurdité sociale de la retraite à 67 ans.

Message par Merl1 le Sam 18 Juil - 20:29

Louis Quemener a écrit:je comprend pas, vous avez plus de 100 000€ en banque ?
Mon paternel avait une très bonne assurance vie, c'est beaucoup plus que çà.
avatar
Merl1

Messages : 6011
Date d'inscription : 26/05/2014
Localisation : La Géhenne ou presque...

 
Points RPG: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absurdité sociale de la retraite à 67 ans.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum