Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Mckay
 
Raptortriote
 
obamo
 
Athénaïs de La Palice
 
ganem
 

═══════════════════════
Derniers sujets
» salut
Aujourd'hui à 14:56 par Mckay

» Faites le test !!
Hier à 21:28 par Mckay

» Je cède l'administration du forum
Hier à 21:25 par Mckay

» Débat inter religieux: Chrétien/Musulman
Mer 18 Oct - 20:25 par Athénaïs de La Palice

» Charlemagne était l'Amant de Renaud !
Mer 18 Oct - 18:47 par Raptortriote

» 2nd attaque
Lun 16 Oct - 21:26 par Mckay

» AFFAIRE NAPOLEON III
Dim 15 Oct - 20:45 par FoutreChaud

» Demande au Premier ministre.
Dim 15 Oct - 20:05 par Mckay

» Etat de guerre
Dim 15 Oct - 19:35 par Mckay


Le manifeste de Dylann Roof.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Louis Quemener le Lun 22 Juin - 19:24

avatar
Louis Quemener

Messages : 1543
Date d'inscription : 27/05/2015
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Merl1 le Lun 22 Juin - 20:10

Je n'ai pas le choix. Je ne peux pas, seul, aller dans le ghetto et me battre. Je choisis Charleston parce que c'est la ville la plus historique de mon état, et qu'elle a eu un temps la plus grande proportion de noirs de tout le pays. Nous n'avons ni skinheads, ni vrai KKK, personne ne fait rien à part parler sur Internet. Et bien quelqu'un doit avoir le courage de concrétiser les choses, et je suppose que ce doit être moi.

Bahoui
avatar
Merl1

Messages : 6011
Date d'inscription : 26/05/2014
Localisation : La Géhenne ou presque...

 
Points RPG: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Louis Quemener le Lun 22 Juin - 20:31

Faut avouer, il a des couilles, les usa ce sera toujours autre chose.
Le but premier c'est surtout de diffuser un manifeste.

Dans le même registre je suis en train de me mater Betrayed.



le film date de 1988, et tu as deja des fafs en train de causer sur le net xD
avatar
Louis Quemener

Messages : 1543
Date d'inscription : 27/05/2015
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Neko le Lun 22 Juin - 20:56

Tu as le droit de diffuser le texte ? Il va pas sortir un bouquin ?
avatar
Neko

Messages : 638
Date d'inscription : 14/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Neko le Lun 22 Juin - 20:59

"Les nègres sont stupides et violents. En même temps, ils sont capables d'une grande habileté. Les noirs voient tout à travers le prisme de la race. Voilà ce qu'est la conscience raciale, c'est de voir tout ce qui se passe à travers le prisme de la race. Ils pensent constamment au fait qu'ils sont noirs. C'est une des raisons pour lesquelles ils sont si facilement choqués, et pensent que certaines choses relèvent du racisme à leur encontre, même quand un blanc n'y verrait aucune connotation raciale. L'autre raison, c'est l'agitation de la race noire par les juifs."

Tu as raison ? Les noirs sont violents à cause des juifs ?
Une théorie tordue à ce point, elle me dérange.
avatar
Neko

Messages : 638
Date d'inscription : 14/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Camarade Dzerjinski le Lun 22 Juin - 21:31



(Oui c'est pas constructif, mais c'est tout ce que méritent les WP et autres sous merde racialisante aux States What a Face)
avatar
Camarade Dzerjinski

Citoyen
Messages : 1927
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 26
Localisation : Loubianka

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Louis Quemener le Lun 22 Juin - 21:44

Le droit dans la vie, ça se prend. En theorie on a même pas le droit d'exister alors bon ...

Etant donné que ça c'est passé aux US, ou il y a une forte liberté d'expression, j'imagine que son manifeste ne disparaitra pas comme celui de breivik (qui est plus epais et cultivé dans son genre).

Il va pas sortir un bouquin ?
J'imagine qu'en prison à vie maintenant il aura le temps, un peu comme David Lane dans son genre.

Les noirs sont violents à cause des juifs ?
Une théorie tordue à ce point, elle me dérange.
Au contraire, je pense pas du tout que les noirs soient violent par nature (très predisposé plus que nous, certe, mais dans une société cadrée ça se reglerait).
Ils sont violents car impunis et même encouragé par une culture de masse.
En revanche qui sont derriere tout ces medias, associations, politiques, films "antiracistes" qui sont en realité à la fois d'un racisme anti-blanc violent, d'une degenerescence absolue et basée sur des trucs totalement bidons ?
(ce week end encore à la saint jack lang, un groupe "subventionné" gueulait que les mechants blancs etaient en train de genocider les algeriens ... au bout d'un moment il n'y a plus de reponse intelectuelle à donner et on peut comprendre que le calibre demange)

Ce probleme de cohabitation multiculturelle ne se pose pas dans les pays sans juifs. Parce que l'on n'y oppose pas tels races à tels autres. Simplement en occident l'oligarchie y a interêt.

Aux US ce sont surtout les juifs, mais chez nous il y a en plus de ça la cohorte de gauchistes, liberaux, patronat, gays et de franc-maçons derriere ces trucs, en gros tout les lobbies derriere le pouvoir.
Comme il le dit dans le manifeste, si on pouvait les peindre en bleu, on en verrait soudainement partout mediatiquement, je suis moi même surpris sur certaines revelations.

A la base le juif est raciste anti-goy et ne peut que "diviser pour regner", bien sur il le fait dans le sens du metissage car il veut à la fois detruire les nations, identités et histoire, et surtout fabriquer quelque chose qui lui ressemble : un être nomade metissé, sexuellement derangé, identitairement et spirituellement nevrosé, con comme un bulot, avide de possessions materielles, autour de references marxo-abrahamistes.
En plus de ça, Politiquement les juifs sont de culture liberale et/ou "communiste" (liberal de gauche donc). Il y a des presqu'exceptions notables comme zemmour, mais là encore s'il a pu s'exprimer un moment c'est parce que membre de la communautée.
Et ils sont predominant dans les milieux de pouvoir (banque d'affaires, medias, pseudo-culture moderne, politique, etc).


http://breizatao.com/2014/07/21/arno-klarsfeld-metisser-les-blancs-pour-que-les-juifs-survivent/
http://herveryssen.hautetfort.com/la-propagande-juive-en-images.html
https://penserrendlibre.wordpress.com/2010/12/06/le-metissage-objectif-du-complot-judeo-maconnique/
https://judaisation.wordpress.com/2010/05/29/698/
avatar
Louis Quemener

Messages : 1543
Date d'inscription : 27/05/2015
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Louis Quemener le Lun 22 Juin - 21:47

Camarade Dzerjinski a écrit:

(Oui c'est pas constructif, mais c'est tout ce que méritent les WP et autres sous merde racialisante aux States What a Face)

Voilà un exemple de gauchisme con ... le mec qui a pas compris qu'on instrumentalise le melange racial pour detruire le proletariat.
C'est marrant que dans les charmants pays ou le socialisme a été appliqué, il n'y a pas tout ce delire racial hippie pro-negre.

Le nationalisme/socialisme noir à objectivement le même interet que le nationalisme/socialisme blanc dans la separation ethnique.
avatar
Louis Quemener

Messages : 1543
Date d'inscription : 27/05/2015
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Camarade Dzerjinski le Lun 22 Juin - 23:05

C'est la guerre de race qui divise le prolétariat, au lieu de se focaliser sur une ligne économique, sociale et culturelle qui vise à émanciper une classe entièrement, non pas sur des préjugés raciales ou totalement déconnecté de la réalité. On instrumentalise la communauté noir, qui sert de bouc émissaire pour que les "blancs" (surtout si ils sont prolétaires), tapent sur la gueule du nègre et non pas sur le type qui est son patron et le fait trimer : C'est une idéologie aussi vieille que le conflit Sud/Nord, dans la tradition populiste dixie, de faire croire qu'il existerait une communauté d'intérêt purement "blanche" et que de l'autre, les négros ont qu'à resté dans les ghettos et les quartiers malfamés, pour qu'ils servent ensuite de chair à flic/patrons/petit-blanc-raciste-idiot-utile-du-système qui vont se faire un plaisir de leur claquer la tronche ou de les tuer.

Si séparation ethnique il devrait y avoir, les blancs n'ont rien à foutre aux États-Unis, ni même les afro-américains et une bonne part des hispaniques non plus. Si on reste là dessus, la revendication type c'est ça pour les afro-américains :



L'ensemble de la "black belt". Sauf que quand on réfléchi un tout petit peu... L'intérêt n'a jamais été là et ne le sera de toute façon jamais, tant que les tensions raciales/communautaires seront utilisé et instrumentalisé par l'appareil d'Etat américain, qui ne demande que ça enfin de compte : Que le blanc se sente agresser par le négro, que le négro fasse du communautarisme, écoute du rap et se défonce la gueule. Étrangement, les seuls organisations qui ont réellement planché et agit dans le sens de la guerre de classe contre l'oppression racial "pur" ont été en vrac, le Black Panther Party, les Weathermen Underground, Malcom X et assimilés et j'en passe. On a souvent passé du temps à les faire passer pour des "suprémacistes noirs" ou même tout simplement des racistes, alors qu'ils ont toujours été clair sur un point : Unité de la communauté noir contre les violences policières et de l'Etat, alliance avec les organisations blanches progressistes et/ou révolutionnaires dans un combat contre le racisme, la division raciale et pour faire simple, contre le capitalisme américain et son impérialisme. De manière étonnante, à cette époque on retrouvait Dylann Roof et ses potes... du côté des flics, des milices néo-nazis et du FBI avec le COINTELPRO. Quand on sert d'idiot utile et de tirailleur jusqu'au bout, on devrait sans doute se la fermer définitivement.

La dope dans les quartiers, la destruction de tout les cadres/organisations progressistes dans le pays qui essayaient de faire en sorte que la communauté noir fasse autre chose que de finir dans le caniveau du ghetto, l'accès à la culture, les repas pour tous/tes, est volontairement détruit par le pouvoir blanc WASP qui se trouve aux Etats-Unis et qui n'a aucune raison que cesse cette tradition de mépris raciale divers et variés. Le problème, c'est qu'avec les bavures multiples depuis l'affaire Brown, les négros qui se font tirer dessus par des flics qui se sentent plus pisser, maintenant l'abruti suprémaciste qui trouve rien de mieux que de jeter encore de l'huile sur le feu... Le conflit racial il va être pousser au détriment de toute question sociale pure, donc de lutte contre l'appareil d'Etat américain en tant que tel. Si Rockwell se retrouve dans un rassemblement de Nation of Islam, c'est parce qu'ils sont suprémacistes tout les deux, que leurs représentants respectifs sont des débauchés ou des couilles molles (Que ce soit pour le PNA ou NOI hein) et qu'ils piffent pas les juifs. Si Malcom X se casse de Nation of Islam, c'est parce qu'il a compris que le but n'est pas la séparation, le but est l'entente... et le socialisme.

Dylann Roof sert les intérêts blancs américains, contre le prolétariat de la nation américaine qui comme tout prolétariat, ne se défini pas par sa race, mais par sa position de classe et son exploitation. C'est un idiot utile, rien de plus. Mais vu que c'est pas un négro, il a eu le droit d'être interpellé de façon "soft", comparé à un père de famille qui est étouffé par 3 policiers pour un paquet de clope, ou un autre qui se prend une balle dans le dos parce qu'il a eu la mauvaise idée de tourner le dos à un porc. Dylaan Roof s'en tape bien du prolétariat, c'est juste un petit excité suprémaciste qui avait envie de tirer sur du négro. Suffit de lire son manifeste... Les cahiers de Turner suffisent, pas besoin d'allez plus loin. Si un noir avait tiré sur une Église rempli de blancs, on aurait déjà eu le droit à des gros titres, de la repentance et j'en passe. Là par contre, quand on lit certains médias c'est limite du "Faut pas lui en vouloir, il a une vie difficile". Foutaise. Privilège blanc, rien de plus.

avatar
Camarade Dzerjinski

Citoyen
Messages : 1927
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 26
Localisation : Loubianka

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Merl1 le Lun 22 Juin - 23:10

Saloperie de collabo !
Vous parlerez quand vous aurez 15 nègres dans votre appartement.
avatar
Merl1

Messages : 6011
Date d'inscription : 26/05/2014
Localisation : La Géhenne ou presque...

 
Points RPG: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Louis Quemener le Lun 22 Juin - 23:38

c'est vrai qu'il y a tout les jours des hordes de blancs chassant le negre ...
on devrait lacher troska dans certains endroits bien plus proche que le usa ...

"oué le noir qui se revolte c'est bien, mais quand c'est un blanc c'est pas bien".
Voilà.

De manière étonnante, à cette époque on retrouvait Dylann Roof et ses potes... du côté des flics, des milices néo-nazis et du FBI avec le COINTELPRO.

c'est pourça que ces "milices neoazis" (oui, avec les noirs padamalgam, les mechants blancs visent à les faire passer pour supremacistes, mais attend l'enculé de blanc qui est lui contre les violence policieres c'est un nazi du fbi) detiennent le record mondial d'elimination de flics.
tros' nage en plein delire. quel "pouvoir blanc wasp" ? obama ?
bref j'arrete là, c'est du delire mental.
avatar
Louis Quemener

Messages : 1543
Date d'inscription : 27/05/2015
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Camarade Dzerjinski le Lun 22 Juin - 23:52

Merl1 a écrit:Vous parlerez quand vous aurez 15 nègres dans votre appartement.
On parle des États-Unis. Merci bien pour les négros !

Louis Quemener a écrit:c'est vrai qu'il y a tout les jours des hordes de blancs chassant le negre ...
on devrait lacher troska dans certains endroits bien plus proche que le usa ...
Je n'ai jamais dis ça, c'est sympa d'extrapoler sans arrêt... Alors que je pointe simplement le fait que des corps comme la police ou d'autres, passent leurs temps à flinguer du négro comme si c'était un sport national. C'est toi qui racialise sans arrêt les propos, alors que je fais la différence entre la communauté blanche et certains catégories sociales-professionnels qui la composent.

Quoi, le délire des no-go zone c'est vrai en fait ? What a Face

"oué le noir qui se revolte c'est bien, mais quand c'est un blanc c'est pas bien".
Cites moi exactement où je dis ça... Surtout que j'ai précisé que des organisations "blanches" ont soutenu le Black Panthers dans sa lutte. Raté.

c'est pourça que ces "milices neoazis" (oui, avec les noirs padamalgam, les mechants blancs visent à les faire passer pour supremacistes, mais attend l'enculé de blanc qui est lui contre les violence policieres c'est un nazi du fbi) detiennent le record mondial d'elimination de flics.
Balance la source, j'ai envie de me marrer pour le "record mondial d'élimination de flics". Encore une fois, tu fais de l'amalgame parce que t'as rien à dire, des blancs qui luttent contre les violences policières, j'en ai vu une salle rempli rien que ce week-end. Baîlle

tros' nage en plein delire. quel "pouvoir blanc wasp" ? obama ?
Obama n'a pas remis en cause la politique traditionnel du pouvoir d'Américain sur ses "confrères". Sans parler du fait qu'il a relancer totalement le néo-colonialisme en Afrique. Alors bon... Venir me sortir Obama, comme si Obama était au pouvoir. Laughing
avatar
Camarade Dzerjinski

Citoyen
Messages : 1927
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 26
Localisation : Loubianka

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Louis Quemener le Mar 23 Juin - 0:14

silence collabo, honte a toi
avatar
Louis Quemener

Messages : 1543
Date d'inscription : 27/05/2015
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Merl1 le Mar 23 Juin - 0:32

Tamtam
avatar
Merl1

Messages : 6011
Date d'inscription : 26/05/2014
Localisation : La Géhenne ou presque...

 
Points RPG: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Camarade Dzerjinski le Mar 23 Juin - 0:40

Louis Quemener a écrit:silence collabo, honte a toi
Parce que je refuse ta guerre raciale au détriment de la guerre sociale ? C'est qui les collabos ici, bande de fumiers ? Baîlle

avatar
Camarade Dzerjinski

Citoyen
Messages : 1927
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 26
Localisation : Loubianka

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Merl1 le Mar 23 Juin - 0:52

Camarade Dzerjinski a écrit:
Parce que je refuse ta guerre raciale au détriment de la guerre sociale ?

Zouk ! Zouk ! Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam Tamtam


Zouk ! Zouk !
avatar
Merl1

Messages : 6011
Date d'inscription : 26/05/2014
Localisation : La Géhenne ou presque...

 
Points RPG: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Camarade Dzerjinski le Mar 23 Juin - 2:18

Merl1 a encore tapé dans la cave !

avatar
Camarade Dzerjinski

Citoyen
Messages : 1927
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 26
Localisation : Loubianka

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Louis Quemener le Mar 23 Juin - 7:32

Maintenant que j'ai dessoulé, je vais en dire davantage :
Troska, tu finira dans une cave à subir les assauts sexuels des gangs de negres, tu finira par prier que daesh-france, les milices neo-nazis ou des flics militarisés aux ordres direct de jerusalem finisse par vous trouver pour mettre fin à tes souffrance. Bien que tu ai chopé le sida tu mourra bien avant d'une maladie prehistorique qui n'existait plus en europe depuis l'invention du savon.

1) comme je le disais, tout ce delire pro-negre n'a pas lieu dans les pays socialistes, car precisement on en voit pas la logique oligarchique. Y voir un "combat social" c'est completement delirant. un combat racial oui et dans ce cas là blancs et noirs ont objectivement interêt au même apartheid, materiellement equitable certe (ce qui n'etait pas le cas des regimes "apartheid" historiques, mais que la majorité des noirs regrettent quand même).

2) tros' tu es un blanc donc tu dois soutenir le blanc. Dans toute les autres races, 99% des types quelque sit les circonstances soutiennent les leurs avant même de se demander qui a tort ou raison, qui est gentil ou mechant, juste parce que c'est comme ça ! On n'accuse pas els gens d'etre "traitre a la race" ailleurs que chez nous, precisement parce qu'il n'y en a quasiment pas ! Quand il y en a, les collabeurs ou les bounties sont denigrés mais chez nous c'est 99% des blancos qui sont ethno-masos et là egalement quelque soit les circonstances.
On est trop une race qui cherche à faire de l'intelectuel, departager les torts blablas, sauf que ça nous met pas à egalité face aux autres.

3) ça reste un petit jeune qui a sorti son petard pour se faire plaisir et qui a fait un manifeste denoncant le deux poids deux mesures permanent et l'instrumentalisation de la race (il denonce dans le manifeste qu'on "racialise" tout) , il se desolidarise pas mal des autres d'ailleurs.

4) Autour d'Obama ce ne sont pas des wasp, ce sont des juifs, et des wasp enjuivés. C'est cool de constater que les super marxistes que vous etes ne dissocient jamais le prolo du gros riche quand il s'agit d'une vision raciale. Encore plus quand y a le sujet confederés/federaux sur la table, les oligarques de la maison blanches ne risquent pas d'être des fermiers du sud.

5) les "amis blancs" pro negres ne sont que très rarement des NS comme dans la photo montrée, on est plutot dans les hippies juifs gauchistes et autres merdes democrates. Si t'appele ça "progressiste" lol.

Je n'ai jamais dis ça, c'est sympa d'extrapoler sans arrêt...
franchement relis toi, n'importe qui de normalement constitué à l'impression que tu raconte que la majorité absolue des prolos blancs passent leurs weeks ends libres à la chasse aux noris.

Toute ces histoires c'est pour faire de la victimisation, de la repentance, diviser les gens à l'interieur de leur propres races, interdire les armes et justifier leurs justice à la carte.
C'est pas toi qui avait un drapeau confederé ? Bah voilà ...
Balance la source, j'ai envie de me marrer pour le "record mondial d'élimination de flics".
168:1, ist eine zynische „Bilanz“ des Bombenanschlags auf das Murrah Federal Building in Oklahoma City (USA) vom 19. April 1995. (ouais en allemand je trouve que ça sonne mieux).

le fait que des corps comme la police ou d'autres, passent leurs temps à flinguer du négro comme si c'était un sport national.
Quand un flic noir flingue un blanc .... ah non en fait...Voilà, voilà voilà.

Dylann Roof sert les intérêts blancs américains, contre le prolétariat de la nation américaine

L'interet du prolo blanc americain, bien avant tout le delire marxiste, c'est peut etre l'apartheid. C'est sur que le riche lui il s'en tape de la cohabitation avec 15 negres dans son appart.

Mais vu que c'est pas un négro, il a eu le droit d'être interpellé de façon "soft", comparé à un père de famille qui est étouffé par 3 policiers pour un paquet de clope, ou un autre qui se prend une balle dans le dos parce qu'il a eu la mauvaise idée de tourner le dos à un porc.
- ça te vient pas à l'idée que d'un etat à l'autre, les choses sont différentes ?
- j'ai regardé un peu le passif criminel à charleston, quand un gang de negres violent une petite fille blanches de quelques années très recemment, ça se mediatise nul part.
- On sera toujours consideré comme plus credible quand on elimine 9 personnes, qu'on publie un texte, qu'on reste poli à son arrestation, plutot que de voler les gens et de courir à son interpellation, c'est vraiment une attitute primitive. On ne doit pas avoir la même morale : on ne vole pas les gens !

Si un noir avait tiré sur une Église rempli de blancs
Sauf que c'est deja arrivé, de memoire ya eu 11 morts, aux USA il y a quelques années ... pareil ça ne s'est pas mediatisé. Voilà tu ne connais pas ton sujet, c'est precisement ce qu'on denonce, ce deux poids deux mesures permanents. Dylann a fait en sorte de l'illustrer par son propre exemple.

edit : http://breizatao.com/2015/06/23/leglise-visee-par-dylann-roof-appartient-a-une-secte-religieuse-adepte-de-la-guerre-raciale-noire/
avatar
Louis Quemener

Messages : 1543
Date d'inscription : 27/05/2015
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Camarade Dzerjinski le Mar 23 Juin - 9:28

Ouais d'accord, en fait ça vous emmerde juste qu'il y est du communautarisme noir, en réponse au communautarisme blanc, qui lui serait "tout à fait normal", mais serait "dangereusement raciste" parce que l'autre est noir ? Ah oui c'est vrai, défendre sa race, il n'y a que des victimes blanches, le nationalisme noir est une création juive (Trololo) et j'en passe. En plus ils osent être marxiste dans leurs interprétations ? Rohlala, mais ils n'ont rien compris du tout. What a Face

Troska, tu finira dans une cave à subir les assauts sexuels des gangs de negres, tu finira par prier que daesh-france, les milices neo-nazis ou des flics militarisés aux ordres direct de jerusalem finisse par vous trouver pour mettre fin à tes souffrance. Bien que tu ai chopé le sida tu mourra bien avant d'une maladie prehistorique qui n'existait plus en europe depuis l'invention du savon.
On parle des Etats-Unis, ici le "communautarisme noir", il n'existe pas, ou peu, voir pas du tout. Le dernier qui a tenté ça, c'est Kemi Seba et il a préféré allez faire le suprémaciste en Afrique, car il a très bien vu que ça ne marchait absolument pas. Le reste c'est juste du délire pour ne pas répondre sur le fond, parce que je démontre juste que vous faîtes de l'essentialisme sur le négro, mais absolument pas sur le blanc de base. Défoules toi comme tu veux, je t'attends sur le terrain politique.

1) comme je le disais, tout ce delire pro-negre n'a pas lieu dans les pays socialistes, car precisement on en voit pas la logique oligarchique. Y voir un "combat social" c'est completement delirant. un combat racial oui et dans ce cas là blancs et noirs ont objectivement interêt au même apartheid, materiellement equitable certe (ce qui n'etait pas le cas des regimes "apartheid" historiques, mais que la majorité des noirs regrettent quand même).



Je vais pas continuer, il existe une forte communauté afro-russe en Russie, qui vivait très bien jusqu'à la chute de l'URSS et l'apparition de tes potes suprémacistes pour commencer à vouloir les tuer systématiquement, parce que la "Russie est blanche" et j'sais pas trop quel autre connerie. Che Guevara a écrit un texte "Il faut que l’Université se teinte de noir, de mulâtre, d’ouvriers, de paysans", en parlant évidemment de Cuba, etc etc. Il y a un combat social dans l'émancipation du prolétariat blanc et noir, dans une lutte commune pour le socialisme. L'apartheid, c'est juste poser des barrières et demander à une catégorie de la population de chier à la gueule de l'autre. On recherche l'égalité des conditions, pas le développement séparé qui de toute façon, ne marche pas. (Tout comme la réconciliation nationale de type sud-africaine, qui laisse juste s'inverser le processus du racisme des noirs vers les blancs, ou alors les politiques terroristes et débiles d'un Mugabe, qui retourne le stigmate. C'est qu'il y a bien un problème, qui est social mais qui est maquillé par des intérêts raciaux pour ne pas les évoquer)

2) tros' tu es un blanc donc tu dois soutenir le blanc. Dans toute les autres races, 99% des types quelque sit les circonstances soutiennent les leurs avant même de se demander qui a tort ou raison, qui est gentil ou mechant, juste parce que c'est comme ça ! On n'accuse pas els gens d'etre "traitre a la race" ailleurs que chez nous, precisement parce qu'il n'y en a quasiment pas ! Quand il y en a, les collabeurs ou les bounties sont denigrés mais chez nous c'est 99% des blancos qui sont ethno-masos et là egalement quelque soit les circonstances. On est trop une race qui cherche à faire de l'intelectuel, departager les torts blablas, sauf que ça nous met pas à egalité face aux autres.
Je ne soutiens pas ma "race", je soutiens ma classe qui n'est pas défini uniquement par sa peau, mais par ses conditions sociales. Donc non, ce n'est pas "parce que je suis blanc", que je dois soutenir les blancs, ce discours est totalement débile et casse systématiquement toute idée d'union des prolétaires qu'importe leurs croyances ou leur couleur de peau, vers une cause commune. Que le communautarisme soit "naturel" (Bien qu'actuellement, c'est plus discutable), on ne peut qu'être d'accord. Quand il est poussé au cul sans arrêt, à vouloir liguer chacun contre tout le monde, voir à cultiver sa haine de soi (Que l'on soit blanc, noir, jaune ou rouge), on ne fait que renforcer des préjugés et des comportements anti-sociaux. J'suis pas ethno-masochiste, je demande pas à tout les blancs de faire une prière collective pour s'excuser de l'esclavage ou de je ne sais quoi d'autre, c'est le discours que tu aimerais me faire tenir, or ça n'a jamais été mon propos. Baîlle

3) ça reste un petit jeune qui a sorti son petard pour se faire plaisir et qui a fait un manifeste denoncant le deux poids deux mesures permanent et l'instrumentalisation de la race (il denonce dans le manifeste qu'on "racialise" tout) , il se desolidarise pas mal des autres d'ailleurs.
Oui oui, c'est "juste un petit jeune" bla bla bla. On commence à connaître ce genre de procédés : Quand c'est un blanc, il est un peu déséquilibré et on lui pardonne. Quand c'est un noir, c'est dans sa "race" et de toute façon, il devait surement dealer de la drogue. C'est pas comme si les médias américains passaient leurs temps à désigner le noir de tout les jours comme un potentiel voleur/drogué/violeur... Dire ça d'un blanc, c'est tout de suite beaucoup moins simple. Tout ça c'est dans la psyché, pour prendre un autre exemple : 50 Nuances de Grey, le type est blanc, beau-gosse et riche, donc ça en fait un film à sensation. Si il était blanc (ou d'une autre couleur) et d'une classe sociale pauvre, ça serait juste un psychopathe qui aime bien des délires sexuels salaces et ça aurait fait un épisode de New York Unité Spécial... Faut pas nous prendre pour des cons. C'est pareil dans ce cadre là.

4) Autour d'Obama ce ne sont pas des wasp, ce sont des juifs, et des wasp enjuivés. C'est cool de constater que les super marxistes que vous etes ne dissocient jamais le prolo du gros riche quand il s'agit d'une vision raciale. Encore plus quand y a le sujet confederés/federaux sur la table, les oligarques de la maison blanches ne risquent pas d'être des fermiers du sud.
Ce sont des WASP, majoritairement. Obama peut allez faire le guignol autant qu'il veut à l'AIPAC par exemple, ça ne change pas le fait que les Etats-Unis de la Blanche Amérique sont bien là et que ceux qui tiennent le haut du pavé, sont majoritairement bien blanc, protestant et de très bonne condition. (Notamment du côté des néo-conservateurs, où se trouve aussi des types qui se réclament "sioniste" sans être juif)
Pour le reste, tu ferais bien de me relire, parce que ça devient chiant à la force de devoir se défendre sur des paroles qui n'ont jamais été écrite de ma part. Tu essencialises sans arrêt toute la communauté noir, moi je ne tombe pas dans le panneau d'essentialiser toute la communauté blanche qui serait "raciste et suprémaciste". Donc si je comprends ton raisonnement, le prolo du sud il a le droit d'être raciste parce qu'il est... prolo ? Faut en rire, ou bien ? Grande gueule Grande gueule

Le combat Nord/Sud a fini par être travestit par des idéologues et par tes potes nazis, qui récupèrent le folklorisme populiste du Sud, pour le racialiser tout le monde. Un type comme Huey Long par exemple descend de cette lignée populiste américaine, sans forcément tomber dans un racisme anti-négro pathologique. De toute manière, le petit fermiers du Caroline du Nord il se battait pour garder son style de vie, le petit ouvrier du Maine il se battait parce qu'il voulait maintenir l'Union : Là dedans, la question raciale et noire a été mise sur le tapis par Lincoln pour exister la frange radicale dans le Sud, parce que tout compte fait, la guerre de sécession est purement économique et géopolitique (Commerce du coton) et on en retient simplement la pseudo-volonté de Lincoln de "libérer les noirs".

5) les "amis blancs" pro negres ne sont que très rarement des NS comme dans la photo montrée, on est plutot dans les hippies juifs gauchistes et autres merdes democrates. Si t'appele ça "progressiste" lol.




Try again. Je fais la différence entre l'anti-racisme institutionnel et le combat de classe, entre le Black Panthers Party et SOS Racisme, comme je fais la différence entre le BUND et la Haganah/Irgoun. Tu mets tout sur un même plan et tu t'en laves les mains, on sent tout le poids dialectique sur tes épaules.

franchement relis toi, n'importe qui de normalement constitué à l'impression que tu raconte que la majorité absolue des prolos blancs passent leurs weeks ends libres à la chasse aux noris.
Non. Je cible des catégories sociales/politiques précises, allant des flics jusqu'aux suprémacistes, en passant par une partie de la bourgeoisie qui aime bien faire du safari pas nécessairement que contre les noirs, mais contre les hispaniques aussi. Encore une fois, ton essentialisme tu peux te le foutre au cul, je ne suis pas "raciste anti-blanc" ou j'sais pas trop ce que tu veux me mettre dessus. Je ne tomberai pas dans ton piège. Bonnet

Toute ces histoires c'est pour faire de la victimisation, de la repentance, diviser les gens à l'interieur de leur propres races, interdire les armes et justifier leurs justice à la carte.
Continuer de diviser et de communautariser aux Etats-Unis, renforcer les tensions raciales, permettre à des flics de toujours faire les cow-boys contre des négros qui ne leur reviennent pas. Merci à Dylann Roof et ses potes idiots utiles du système. Pendant ce temps socialement, ça court toujours.

168:1, ist eine zynische „Bilanz“ des Bombenanschlags auf das Murrah Federal Building in Oklahoma City (USA) vom 19. April 1995.
Haha, on parle bien du "Mouvement des miliciens", ce même mouvement qui a lâché Timothy McVeigh en prétextant que "Non non, c'est pas notre méthode de toute façon, nous on est pas raciste". Bref, on a un mec seul (Bon il était deux) qui a posé une bombe parce qu'il voulait garder son flingue, en tuant des fonctionnaires fédéraux. So much radicalism... Grande gueule

Quand un flic noir flingue un blanc .... ah non en fait...Voilà, voilà voilà.
C'est un crime policier, tout simplement. Essayes pas de sous-entendre ce qui n'est pas sous-entendu, merci.

L'interet du prolo blanc americain, bien avant tout le delire marxiste, c'est peut etre l'apartheid. C'est sur que le riche lui il s'en tape de la cohabitation avec 15 negres dans son appart.
"Peut-être". Merci.

- ça te vient pas à l'idée que d'un etat à l'autre, les choses sont différentes ?
- j'ai regardé un peu le passif criminel à charleston, quand un gang de negres violent une petite fille blanches de quelques années très recemment, ça se mediatise nul part.
- On sera toujours consideré comme plus credible quand on elimine 9 personnes, qu'on publie un texte, qu'on reste poli à son arrestation, plutot que de voler les gens et de courir à son interpellation, c'est vraiment une attitute primitive. On ne doit pas avoir la même morale : on ne vole pas les gens !
- Bah tiens, maintenant c'est plus un problème racial, mais d'État différent. C'est quand ça t'arranges en fait.
- Parce que c'est déjà médiatisé H24 sur toutes les chaînes de télé américaines, vu qu'on vend le noir depuis le début comme responsable de tout les maux de la rue.
- Oui oui, il est crédible à cause de son privilège de blanc, c'est tout. Quand un flic abat un type qui fait son jogging dans un bois, quand deux flics tirent sur un enfant noir qui s'amuse avec un faux flingue dans un parc, quand trois flics strangulent un père de famille pour une histoire de paquet de clopes recelés alors qu'il a des problèmes de respiration... Rien de primitif là dedans. On a d'un côté des cowboys qui savent parfaitement que tuer un noir aux States c'est pas trop un problème, et de l'autre un suprémaciste qui est arrêté tranquillement chez lui et que l'on couvre de sempiternel "Ooooh, il a pas eu de change dans sa vie". Suffit de voir le traitement médiatique entre lui et Michael Brown, avec un flic qui admet avoir la "conscience tranquille". Mais bon, le racisme c'est que dans un sens avec vous, j'oubliai, tas d'hypocrites.

Sauf que c'est deja arrivé, de memoire ya eu 11 morts, aux USA il y a quelques années ... pareil ça ne s'est pas mediatisé. Voilà tu ne connais pas ton sujet, c'est precisement ce qu'on denonce, ce deux poids deux mesures permanents. Dylann a fait en sorte de l'illustrer par son propre exemple.
"De mémoire". J'aimerai la source, c'est bien plus plausible dans ce cas. Ce genre d'affaire et toujours médiatisé, dès qu'une personne noire ou blanche commence à tirer avec son calibre aux States, ça devient une affaire nationale et la NRA pleure pour qu'on ne retire surtout pas la circulation totalement libre des armes. C'est comme ça au moins depuis l'affaire de Columbine. Dylann est et restera un idiot utile quoi qu'il arrive, vu qu'il va certainement s'en sortir avec... pas grand chose, comme d'habitude, on lui trouvera bien une excuse : Ce qui illustrera parfaitement le fait qu'il y a encore et toujours un privilège blanc et que le racisme que tu souhaites voir que d'un côté (noir/juif, ami-des-noirs), se trouve également dans ton camp, en passant son temps à défendre des pourritures et des traîtres à leur classe. Contre tout les racismes et contre tout les communautarisme, c'est l'unité qu'il faut. Étrangement, dès qu'un leader américain (noir ou blanc) proposait ça, on le liquidait. J'dis ça, j'dis rien.

avatar
Camarade Dzerjinski

Citoyen
Messages : 1927
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 26
Localisation : Loubianka

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Louis Quemener le Mar 23 Juin - 13:15

C'est surtout que tu t'imagine qu'il y a un "privilege blanc" (franchement on tombe dans le fond du gauchisme miserable, la grosse propagande judeo-wasp, et ça se dit marxiste), et de pauvres victimes noires. Que nenni.
Et je ne vois pas bien le "progrès social" de pousser au melangisme.
Et aussi que tu t'imagine une coexistance pacifique possible alors même que l'oligarchie fait peser un deux poids deux mesures et ce dans les deux sens.

Ouais d'accord, en fait ça vous emmerde juste qu'il y est du communautarisme noir, en réponse au communautarisme blanc, qui lui serait "tout à fait normal", mais serait "dangereusement raciste" parce que l'autre est noir ?
Non, c"'est toi qui denigre le nationalisme blanc en faisant l'eloge du noir, pour ma part je met les deux à egalité puisque la solution est en realité commune : separation communautaire equitable et arrêt du deux poids deux mesures (dans les deux sens j'en conviens).

Ah oui c'est vrai, défendre sa race, il n'y a que des victimes blanches, le nationalisme noir est une création juive (Trololo) et j'en passe. En plus ils osent être marxiste dans leurs interprétations ? Rohlala, mais ils n'ont rien compris du tout. What a Face
je n'ai pas dit ça (certains le font, pas moi.) En revanche il n'y pas besoin d'aller loin pour voir que les "nationalistes noirs" un peu moins debiles critiquent precisement le judaisme politique qui je le repete n'instrumentalise pas ledit "nationalisme noir" mais au contraire l'ideologie du metissage et du clash entre races tout à la fois.

On parle des Etats-Unis, ici le "communautarisme noir", il n'existe pas, ou peu, voir pas du tout.
On est d'accord. Il devrait, enfin intelligement pas façon afrique du sud ("alors maintenant qu'on a le pouvoir, on va casser du blanc").

Le dernier qui a tenté ça, c'est Kemi Seba et il a préféré allez faire le suprémaciste en Afrique, car il a très bien vu que ça ne marchait absolument pas.
Oui, en france, autant sur les usa il peut et doit y avoir debat, autant chez nous ils n'ont rien à foutre ici (dit sans mechanceté) et ce sera non negociable.

pour ne pas répondre sur le fond, parce que je démontre juste que vous faîtes de l'essentialisme sur le négro, mais absolument pas sur le blanc de base. Défoules toi comme tu veux, je t'attends sur le terrain politique.
Qui à commencé dans son delire "c'est la fooote des blancs, enculés de wp neo-nazis flics" et le cortege de caricature ? ...

Je vais pas continuer, il existe une forte communauté afro-russe en Russie, qui vivait très bien jusqu'à la chute de l'URSS
Fait trop meconnu en effet, et ça date même du 18e siecle.

et l'apparition de tes potes suprémacistes pour commencer à vouloir les tuer systématiquement, parce que la "Russie est blanche" et j'sais pas trop quel autre connerie.
Perdu, je ne suis pas pro-russe.

Che Guevara a écrit un texte "Il faut que l’Université se teinte de noir, de mulâtre, d’ouvriers, de paysans", en parlant évidemment de Cuba, etc etc.
Il a aussi dit pas mal de trucs sur le "negre faineant et indolent", j'ajouterai que precisement Cuba -> pas ce delire de metissage ou de clash racial, ce n'est pas un apartheid au sens institutionnel mais on ne cherche pas à casser l'equilibre.

Il y a un combat social dans l'émancipation du prolétariat blanc et noir, dans une lutte commune pour le socialisme.
très très utopique ... il y a enormement de facteurs à discuter dessus. En gros je ne crois pas que dans une situation liberale multiculturelle, il puisse y avoir un "united colors of benetton" de la lutte des classes gentiment. Les faits sont là qu'on voit des hordes de zouaves à machettes tout casser par pulsions et les blancs divisés entre ceux qui trouvent ça cool avec des pretextes bidons et ceux qui refusent cet etat de fait et ces derniers forcement en font passer la conscience de classe en second plan.

L'apartheid, c'est juste poser des barrières et demander à une catégorie de la population de chier à la gueule de l'autre.

Non. quand je dit "apartheid" c'est pas dans ce sens là. S'il y a vraiment des barrieres je vois pas comment ils se chieraient dessus.

On recherche l'égalité des conditions, pas le développement séparé qui de toute façon, ne marche pas.
Si. ca se fait même depuis des millenaires universelelment, c'est la situation "naturelle" par defaut. C'est au contraire le "melange" et le faux egalitarisme qui est completement con et artificiel, et n'existe qu'en occident et particulierement en europe du nord-ouest.

(Tout comme la réconciliation nationale de type sud-africaine, qui laisse juste s'inverser le processus du racisme des noirs vers les blancs,
Ce n'est pas vraiment un developpement separé, les mecs ils pronent le melangisme tout en mettant de la "discrimination positive" + rien contre les inegalités materielles. Au final tu as le wasp, le juif et le metis de l'ANC qui sont millionnaires tandis que le boers et le noir "pur" sont foutus en bidonvilles, et par dessus tu as de nouveaux immigrés qui s'amenent ...

qui retourne le stigmate. C'est qu'il y a bien un problème, qui est social mais qui est maquillé par des intérêts raciaux pour ne pas les évoquer)
Au bout d'un moment, il faudrait arreter la culpabilisation/victimisation dans les deux sens. Et je sais deja que tu va me repondre "aah ouais mais toi tu victimise ...", mais non je met en evidence que là maintenant de fait il y a deux poids deux mesures, ce n'est pas ce que je conçois comme "ideal".

Je ne soutiens pas ma "race",
On te mettra un ecriteau après que tu te sois fait violer par kemi mugabe et malcolm m'bala m'bala.  Laughing


Si il était blanc (ou d'une autre couleur) et d'une classe sociale pauvre, ça serait juste un psychopathe qui aime bien des délires sexuels salaces et ça aurait fait un épisode de New York Unité Spécial... Faut pas nous prendre pour des cons. C'est pareil dans ce cadre là.
Toi aussi tu as lu ça ? pour le coup c'est assez vrai  Laughing

Pour revenir à ton propos, en general le noir qui tue, ce n'est pas un mec politisé qui planifie son truc et fait un manifeste, c'est effectivement un camé qui viole des gosses, et c'est plutot un bon point pour les noirs de n'en etre pas rendu là, il y a des mentalités différentes (le noir est pulsionnel tandis que le plan est plus "calme" mais aussi capable d'elimination de masse que n'imagine pas un noir) celà dit le nationaliste blanc ou noir on sait comment il finit, il n'as pas l'esperance de vie longue aux USA.


Ce sont des WASP, majoritairement.
enjuivés, millionnaires, nordistes, cote est/ouest. Surement pas le redneck qu'on se plait à moquer des rocheuses ou du sud.

Obama peut allez faire le guignol autant qu'il veut à l'AIPAC par exemple, ça ne change pas le fait que les Etats-Unis de la Blanche Amérique sont bien là et que ceux qui tiennent le haut du pavé, sont majoritairement bien blanc, protestant et de très bonne condition. (Notamment du côté des néo-conservateurs, où se trouve aussi des types qui se réclament "sioniste" sans être juif)
tout ça on le sait que au dessus les chantres du metissage ne sont pas très bronzés et que eux ne se melangent pas. Meme à l'anc les mecs sont quasiment tous metis.

essencialises sans arrêt toute la communauté noir, moi je ne tombe pas dans le panneau d'essentialiser toute la communauté blanche qui serait "raciste et suprémaciste".
forcement tu distingue le "neo-nazi wp flic" du "gentil progressiste marxisant hippie" ... sauf que ce dernier il a la même ideologie que tes wasp millionnaires du dessus.

Donc si je comprends ton raisonnement, le prolo du sud il a le droit d'être raciste parce qu'il est... prolo ? Faut en rire, ou bien ? Grande gueule Grande gueule
C'est un droit, même obama ne le nie pas. Tout les non blancs sont racistes de fait, les wasp de la classe superieure aussi, le juif aussi, les bobos hippies "progressistes" restent au final entre eux ... mais le redneck attend quel enculé il veut pas se melanger ...
Le "prolo blanc" est quasiment voué à l'extermination dans le projet.

Le combat Nord/Sud a fini par être travestit par des idéologues et par tes potes nazis, qui récupèrent le folklorisme populiste du Sud, pour le racialiser tout le monde.
n'importe quoi. La différence, c'est que je ne suis pas ""internationaliste"" au point de me sentir solidaire de ceux qui se disent "NS" aux states ou en russie, pas vraiment mon trip (surtout que le NS historique européen denoncait la segregation aux usa et ciblait particulierement le delire KKK tout comme le melangisme).
Toi par contre, le ricain blanc qui va se dire marxiste  "aaaah je jouis" alors que ce mec il est tout sauf marxiste, c'est une caricature encore plus dans le "gauchisme societal" qu'en europe.

Maintenant je distingue aussi activistes blancs (david lane, ...), du KKK, des milices de droites (anti flics), des "nazis americains" (on touche le fond), du mec en nostalgie confederée, et même l'agrarien anti fiscaliste qui se retrouve foutu avec le reste, tout ça est très différents (evidemment beaucoup de gens peuvent recouper les categories, ça les rend d'ailleurs incoherent, et ?).
C'est 1000 fois davantage le systeme qui assimile tout ça, c'est obama qui veut interdire le drapeau sudiste, on voit tout ces clichés melangés en permanence à hollywood, etc. Dans les textes et les parcours individuels ça n'as rien a voir. Pour le sujet qui nous occupe, Roof par exemple n'etait dans aucune des categories que j'ai susmentionné (c'est encore autre chose, mais le loup solitaire est plus reflechii et actif que le debile qui va recouper plusieurs categories et donc etre reperé par les flics depuis saturne).

qui aime bien faire du safari pas nécessairement que contre les noirs, mais contre les hispaniques aussi.
Nan mais là c'est ludique, on est plus dans le politique  Laughing Ca te tente pas un de ces jours une petite chasse ?  Tamtam

Encore une fois, ton essentialisme tu peux te le foutre au cul, je ne suis pas "raciste anti-blanc" ou j'sais pas trop ce que tu veux me mettre dessus. Je ne tomberai pas dans ton piège. Bonnet
Pour revenir au reproche de base, je te reproche precisement (et en plus tu essaye de me renvoyer le truc) de mettre dans le même panier tout les "nationalistes blancs" forcement tous nazi-flics, demeurés, idiots utiles, et qui passeraient leurs temps à se faire comme ennemis les nationalistes noirs, en realité je n'ai jamais trop vu d'exemples ou les deux se foutraient sur la gueule, il y en a bien en revanche ou ils se retrouvent à peu près et admettent (en general chacun de leurs coté) le principe du developpement separé.

Merci à Dylann Roof et ses potes idiots utiles du système.
Tu deviens desesperant, le probleme c'est le mec qui avertit ou c'est le systeme qui transforme mediatiquement l'avertisseur en "mechant" ? A ce moment là je suis censé dire quoi du noir criminel ? Il n'est pas idiot utile ?

Pendant ce temps socialement, ça court toujours.
Le socialisme n'existe pas tant qu'il n'y a pas de developpement separé, les tensions focaliseront l'attention. Franchement on va prendre un autre exemple, imagine une tribue lambda à couleur de peau y dans un continent x, bon ... les mecs viennent les genocider à petit feu ... l'urgence est peut etre pas franchement au mythe du "progrès social" lorsque ce dernier se trouve en realité proner ledit genocide.

Haha, on parle bien du "Mouvement des miliciens", ce même mouvement qui a lâché Timothy McVeigh en prétextant que "Non non, c'est pas notre méthode de toute façon, nous on est pas raciste". Bref, on a un mec seul (Bon il était deux) qui a posé une bombe parce qu'il voulait garder son flingue, en tuant des fonctionnaires fédéraux. So much radicalism...  Grande gueule
C'est le principe du terrorisme et même du militantisme, un ou quelques mecs qui agissent et des milliers qui regardent faire et critiquent, tu decouvre l'eau tiede là; même chose chez les nationalistes noirs.

Quand un flic noir flingue un blanc .... ah non en fait...Voilà, voilà voilà.
C'est un crime policier, tout simplement. Essayes pas de sous-entendre ce qui n'est pas sous-entendu, merci.
Ah non là c'est trop facile, dans ce sens là c'est juste un crime policier, dans l'autre sens c'est forcement raciste.

- Bah tiens, maintenant c'est plus un problème racial, mais d'État différent. C'est quand ça t'arranges en fait.
Là tu deviens juste bete. Je repond pas à ça.

- Parce que c'est déjà médiatisé H24 sur toutes les chaînes de télé américaines, vu qu'on vend le noir depuis le début comme responsable de tout les maux de la rue.
J'aimerai bien voir  ça.

- Oui oui, il est crédible à cause de son privilège de blanc, c'est tout.
dit il après 10 pages "je suis pas raciste anti blanc", voilà.

Quand un flic abat un type qui fait son jogging dans un bois, quand deux flics tirent sur un enfant noir qui s'amuse avec un faux flingue dans un parc, quand trois flics strangulent un père de famille pour une histoire de paquet de clopes recelés alors qu'il a des problèmes de respiration... Rien de primitif là dedans. On a d'un côté des cowboys qui savent parfaitement que tuer un noir aux States c'est pas trop un problème, et de l'autre un suprémaciste qui est arrêté tranquillement chez lui et que l'on couvre de sempiternel "Ooooh, il a pas eu de change dans sa vie". Suffit de voir le traitement médiatique entre lui et Michael Brown, avec un flic qui admet avoir la "conscience tranquille". Mais bon, le racisme c'est que dans un sens avec vous, j'oubliai, tas d'hypocrites.
Le mec il melange tout quand il n'inverse pas tout carrement. On a perdu l'ami troska ...
Ce sont chez les noirs qu'on entend le "ooh il n'as pas eu une vie facile", le blanc lui ca sera forcement un psychopathe dangereux.
Pour michael brown il y a debat, on est d'accord que les attitudes de cow-boy sont contestables, mais j'aimerai bien voir en quoi c'est comparable ?
En fait tu reproche aux flics americains de pas avoir flingué roof comme un chien quand il s'est fait chopé ?  Popcorn
Les emeutes ne sont là que lorsqu'un flic (parfois même noir) flingue un noir, trouve moi une emeute en sens inverse. Voilà.

"De mémoire". J'aimerai la source, c'est bien plus plausible dans ce cas.
Eglise st james, 11 morts et 58 blessés, erratum c'etait en afrique du sud, mais de la même maniere on en a pas entendu parler.

et la NRA pleure pour qu'on ne retire surtout pas la circulation totalement libre des armes.
pour retirer les armes au proletariat ? et après tu couine qu'on est des idiots utiles et que la violence policiere blabla ..; clown

pas grand chose, comme d'habitude, on lui trouvera bien une excuse :

La grosse blague, notre troska est devenu fou ... lol!

Étrangement, dès qu'un leader américain (noir ou blanc) proposait ça, on le liquidait. J'dis ça, j'dis rien.
"ou blanc", genre ?
Tu peut pas à la fois dire que chez les blancs on s'en tire avec une excuse, et que dans le même temps ils sont liquidés, ou alors on parle pas des mêmes.
avatar
Louis Quemener

Messages : 1543
Date d'inscription : 27/05/2015
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Camarade Dzerjinski le Mar 23 Juin - 14:44

J'vais pas répondre dans le vif, j'ai horreur des courses de vitesses à la con. A tête reposé, je répondrai à tout ça car il y a des choses à dire et à creuser.
avatar
Camarade Dzerjinski

Citoyen
Messages : 1927
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 26
Localisation : Loubianka

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Merl1 le Mar 23 Juin - 15:57

Il semblerait que l'African Methodist Church ne soit pas vraiment une championne du "vivre ensemble"....
avatar
Merl1

Messages : 6011
Date d'inscription : 26/05/2014
Localisation : La Géhenne ou presque...

 
Points RPG: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Louis Quemener le Mar 23 Juin - 16:09

Camarade Dzerjinski a écrit:J'vais pas répondre dans le vif, j'ai horreur des courses de vitesses à la con. A tête reposé, je répondrai à tout ça car il y a des choses à dire et à creuser.
Tkt, j'ai repondu un peu à la sulfateuse mais au final je repete souvent le même truc. Après ce pavé je pense pas recidiver autant de toute façon. Balle

Il semblerait que l'African Methodist Church ne soit pas vraiment une championne du "vivre ensemble"....
C'est toute la reponse au "pourquoi" ...
Comme d'hab on en saura un peu plus au fur et à mesure, et je crois pas que ça va dans le sens "vivre ensemble" effectivement ....
avatar
Louis Quemener

Messages : 1543
Date d'inscription : 27/05/2015
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le manifeste de Dylann Roof.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum