Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !
Les posteurs les plus actifs de la semaine

═══════════════════════

Le chat : à pattes de velours dans nos vies...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le chat : à pattes de velours dans nos vies...

Message par Briard le Jeu 23 Avr - 13:18



Mars 2015. Peut-être parce qu’il est si proche de nous, nous ne le voyons pas vraiment. Mais accablé de lieux communs, qui est vraiment cet être mystérieux qui partage nos vies et nos foyers ?

Pas si solitaires que ça
Les chats ont la réputation d’être aussi solitaires qu’indépendants. Pourtant, plusieurs études ont montré qu’ils se regroupaient en colonies. Même les chats disposant d’un foyer – et stérilisés – se retrouveraient ainsi la nuit, entre individus d’un même secteur… Certains se lient simplement d’amitié, et passent du temps ensemble. Des chattes harets se regrouperaient également pour élever ensemble leurs petits, au sein d’un nid commun, assistant les autres lors de la mise bas et défiant tout ce que l’on croit savoir du comportement félin. Impossible cependant de décrire une hiérarchie ou un fonctionnement spécifique, tant il existe de variabilité d’un groupe de chats à un autre. D’après Paul Leyhausen, spécialiste du comportement félin : « En aucun cas, la structure sociale d’un groupe ne ressemble exactement à celle d’un autre… »

Vivre avec les humains
Le chat n’est pas si opportuniste qu’on le dit. Il ne vit pas simplement à nos côtés. Il vit avec nous. Bien sûr il existe une grande disparité inter-individuelle. Mais pourquoi tous les chats devraient-ils avoir le même caractère ? Ce qui est certain, c’est que la nature autant que la qualité de sa relation avec son compagnon humain compte beaucoup. Une étude a d’ailleurs montré que son comportement plus ou moins indépendant était grandement lié à ce que l’humain dont il partage le foyer imagine du comportement du chat…

Communiquer
Le partage est riche quand on apprend à décoder ses mimiques : un baiser de chat, c’est un échange d’une grande complicité, un contact léger de son nez contre le nôtre, ou celui d’un autre compagnon, canin y compris. C’est un message de paix d’une grande douceur. Lorsqu’il accueille son ami(e), il va à sa rencontre en trottinant, la queue dressée en point d’interrogation… Et peut l’accompagner librement pour une promenade en territoire connu. Mais au-delà de l’affection, il sait aussi exprimer d’autres sentiments. Dans une étude conduite par des psychologues de l’université de l’Illinois occidental, 79 % des personnes ayant des chats ont constaté chez eux des manifestations de jalousie. La plus répandue était de s’asseoir en leur tournant le dos…

Jouer !
Comme nos compagnons canins, les chats conservent à l’âge adulte une nette propension au jeu. Mais contrairement à eux, c’est le plus souvent à un divertissement solitaire qu’ils aiment se consacrer. Un carton peut ainsi vite devenir un jouet exceptionnel, où, pupilles écarquillées, oreilles pointées vers l’avant, tout chat ira se contorsionner, jusqu’à courir follement après les petits débris de cartons qu’il aura arrachés… Les crépuscules d’été, avec leurs milliers d’insectes qui volent un peu partout donnent aussi des images surprenantes de chat virevoltant dans d’impossibles poursuites semi-aériennes. Et c’est sans doute là le plus beau cadeau que nous pouvons lui faire : protéger cette beauté, cette joie de vivre, cette liberté d’être…
avatar
Briard


Messages : 2204
Date d'inscription : 10/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Retomber toujours sur ses pattes

Message par Briard le Jeu 23 Avr - 13:22


Mars 2015. Divinisé dans la civilisation égyptienne, diabolisé au Moyen Âge, le chat suscite adulation ou haine, rarement indifférence. Peut-être est-ce parce que, de tous les animaux domestiques, le petit félin est celui qui a gardé le plus de son quant-à-soi envers l’homme ?


Un être autonome
En effet, le chat est avant tout un être autonome au sens étymologique du terme qui qualifie « quelqu’un qui se gouverne par ses propres lois ». Puisqu’il nous convie à une relation d’être à être, fondée sur le respect et dénuée de tout rapport de dominance, le côtoyer nécessite une certaine maturité relationnelle. Animal territorial, le chat est doté d’une grande sensibilité et d’une grande acuité pour le monde qui l’entoure. Prédateur mais aussi proie de par sa petite taille, il ne doit sa survie qu’à sa capacité à appréhender le monde dans son instantanéité. Cette qualité, alliée à son regard énigmatique, en ont fait un symbole de clairvoyance.

Un esprit vif
Une autre qualité, immédiatement perceptible chez le chat, est son extrême agilité. Agilité du corps mais aussi de l’esprit. Intrépide, mû par une curiosité insatiable, il est l’image de l’exploration de l’inconscient et, en cela le compagnon des philosophes et des poètes. S’il retombe toujours sur ses pattes c’est qu’il est un modèle d’équilibre : vif mais aussi patient, agile mais sachant se détendre d’une manière absolue, indépendant mais ne négligeant pas la bonne compagnie, aristocrate baroudeur, joueur mais possédant des vertus apaisantes.

Un maître de félicité
Le nom du personnage de Pat Sullivan, Félix le chat, qui joue sur la promiscuité des termes latins felis (chat) et felix (heureux) évoque la nature profonde du chat, sa capacité à être heureux et à produire du bonheur autour de lui. Les Japonais lui attribuent des vertus prophylactiques et le considèrent comme un porte-bonheur. Ainsi les statuettes Maneki-Neko sont-elles censées, à l’entrée des boutiques, appeler clients et prospérité. Car, lié à la lune, le chat évoque la fécondité physique mais aussi intellectuelle ou plus prosaïquement pécuniaire. Cette aptitude au bonheur avait déjà été relevée par les Égyptiens : la déesse à tête de chat, Bastet, n’est-elle pas celle de l’amour, de la procréation et de la prospérité ? Esprit éminemment libre, le chat ne connaît pas la possessivité en amour mais seulement le désir et le plaisir d’être ensemble.

Leonardo da Vinci, à qui nous pouvons nous fier en jugement esthétique, a dit : « Chaque chat est un chef-d’œuvre ». Il est fort à parier que cet artiste de génie ne parlait pas simplement de l’apparence du chat mais aussi de sa plénitude d’être. Le chat est l’image de la conscience souveraine. Un parfait équilibre entre le corps et l’esprit. équilibre tout en subtilité et finesse qui ne supporte aucune tyrannie. Maître de lui-même, curieux de la vie et des autres, doué pour le bonheur, le chat nous donne une merveilleuse leçon de vie.
avatar
Briard


Messages : 2204
Date d'inscription : 10/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Errant ne veut pas dire sauvage !

Message par Briard le Jeu 23 Avr - 13:25



Janvier 2015. One Voice, en collaboration avec l’association 4 Paws, vous invite à prendre position contre la proposition de la Commission européenne de considérer les chiens et les chats errants comme des animaux sauvages. Dites non à ce non-sens scientifique qui met gravement en péril la protection de nos compagnons !

Révision de la réglementation
Depuis 3 ans, la Commission européenne revoit la réglementation sanitaire concernant les animaux pour qu’elle soit simplifiée et gagne en cohérence grâce à des principes communs et des règles générales. Les membres du Parlement européen ont par exemple proposé une identification et un enregistrement de tous les chiens en Europe. Cela serait un formidable outil ; à la fois pour prévenir les risques sanitaires ; mais aussi dans la lutte contre l’abandon, le trafic des chiots et par extension, la surpopulation canine.

Une proposition catastrophique
Cependant une autre proposition qui a été faite s’avèrerait contre – productive, si ce n’est catastrophique, pour le sort des chiens et des chats en Europe qui seraient (encore) moins bien protégés. La Commission a en effet proposé que les animaux domestiques errants soient considérés comme des animaux sauvages ! Dans certaines situations, cela pourrait par exemple permettre aux chasseurs de leur tirer dessus, ce qui a déjà été proposé – et refusé – dans certains pays par le passé.

Un non-sens
Cette proposition est actuellement discutée à un niveau législatif, à travers le Trialogue : entre le Conseil européen, la Commission et le Parlement. Au sein du Parlement, certains reconnaissent l’ambiguïté qu’il y aurait à qualifier de sauvages des animaux domestiques errants ! Les animaux domestiques ne sont pas des animaux sauvages. C’est une réalité biologique, le processus de domestication ayant profondément et génétiquement modifié les espèces qui en ont été l’objet. Par ailleurs, cette décision serait contradictoire avec le principe de base de l’Article 13 du Traité européen qui considère les animaux comme des êtres sentients et exige une réglementation qui prenne leurs besoins en considération. En outre, ce serait ignorer la demande insistante des citoyens européens pour une meilleure protection de tous les animaux.

AGIR
Cette proposition doit être refusée. One Voice soutient la campagne de 4 Paws au niveau européen et vous invite à faire entendre votre voix : écrivez massivement à Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture : cabinet_sp.cab@agriculture.gouv.fr
Vous pouvez également contacter votre député européen.

avatar
Briard


Messages : 2204
Date d'inscription : 10/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chat : à pattes de velours dans nos vies...

Message par Saint Crouton Éclairé le Jeu 23 Avr - 19:28

Les chats c'est bien.


Mais les chats errant c'est de la vermine, en plus ils sont mauvais. Qu'est ce qu'on a pu en tuer dans ma jeunesse !
avatar
Saint Crouton Éclairé

Messages : 1486
Date d'inscription : 30/10/2014
Localisation : Au millieu des abysses

 
Points RPG: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chat : à pattes de velours dans nos vies...

Message par Briard le Jeu 23 Avr - 19:38

Qu'est ce que tu pouvais être con quand tu étais jeune.
J'espère pour toi que tu as évolué !!
avatar
Briard


Messages : 2204
Date d'inscription : 10/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chat : à pattes de velours dans nos vies...

Message par Merl1 le Jeu 23 Avr - 22:28

avatar
Merl1

Messages : 6011
Date d'inscription : 26/05/2014
Localisation : La Géhenne ou presque...

 
Points RPG: 0

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chat : à pattes de velours dans nos vies...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum