Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !
Les posteurs les plus actifs de la semaine

═══════════════════════
Derniers sujets
» Le FF1
Mar 9 Oct - 15:41 par Bens1912

» Mamoudou Gassama
Mer 4 Juil - 15:11 par ganem

» Carte de l'UE interactive
Dim 10 Juin - 15:35 par Mckay

» Nombre en image
Dim 10 Juin - 12:05 par Chevalier blanc

» Présentation Quoikicause !
Dim 10 Juin - 11:42 par Chevalier blanc

» Les manifestations du 26 Mai
Sam 9 Juin - 15:31 par Joss 72

» Le drame palestinien
Ven 8 Juin - 14:05 par Insoumis

» Oyez, Oyez braves gens,
Ven 8 Juin - 9:41 par Insoumis

» Salem Ben Amar, ennemi de la RATP
Mer 30 Mai - 19:10 par Mckay


Pape François : « Chaque enfant a droit à un père et à une mère »

Aller en bas

Pape François : « Chaque enfant a droit à un père et à une mère »

Message par Merl1 le Mer 19 Nov - 21:44


Ouvrant lundi 17 novembre les travaux d’un colloque interreligieux sur la complémentarité de l’homme et de la femme, le pape a soutenu que les enfants avaient « le droit de grandir dans une famille, avec un papa et une maman ». Et confirmé qu’il se rendrait à la huitième Rencontre mondiale des familles organisée à Philadelphie (États-Unis) en septembre 2015.

Déplorant la « crise » du mariage et de la famille, le pape François a fustigé la « mentalité nocive du provisoire » et assuré que la famille ne pouvait être enfermée dans « des concepts de nature idéologique », dans la matinée du 17 novembre. Ouvrant au Vatican les travaux d’un colloque interreligieux sur la complémentarité de l’homme et de la femme, le pape a soutenu que les enfants avaient « le droit de grandir dans une famille, avec un papa et une maman ».

Dans la Salle du synode, au Vatican, le pape a ainsi centré sa réflexion sur le concept de « complémentarité ». La complémentarité entre l’homme et la femme, a-t-il d’abord assuré, « est à la base du mariage et de la famille ». Puis le pape François a mis en garde de façon plutôt inattendue face au risque de « confondre » la complémentarité entre l’homme et la femme avec « l’idée simpliste que tous les rôles et les relations des deux sexes sont renfermés dans un modèle unique et statique ».

L’étendard trompeur de la soi-disant « liberté »

« Les enfants ont le droit de grandir dans une famille, avec un papa et une maman, capables de créer un environnement approprié pour leur développement et leur maturation affective », a par ailleurs relevé le pape François après avoir assuré que « la famille demeure à la base de la coexistence » et représente « une garantie contre la désagrégation sociale ». « À notre époque, le mariage et la famille sont en crise », a-t-il encore constaté avant de poursuivre : « Nous vivons dans une culture du provisoire, dans laquelle toujours plus de personnes renoncent à l’engagement public du mariage ».

« Cette révolution dans les coutumes et la morale, a encore soutenu le pape, a souvent brandi l’étendard de la soi-disant “liberté” mais elle a amené en réalité dévastation spirituelle et matérielle à d’innombrables êtres humains, spécialement les plus vulnérables ». Évoquant ensuite les « jeunes » qui « représentent l’avenir », le pape François a souhaité qu’ils « ne se laissent pas entraîner par la mentalité nocive du provisoire et qu’ils soient révolutionnaires, avec le courage de chercher un amour fort et durable, c’est-à-dire d’aller à contre-courant ».

Le piège des concepts idéologiques pour définir la famille

« Nous ne devons pas tomber dans le piège d’être définis avec des concepts idéologiques », a aussitôt affirmé le pape, assurant que « la famille est un fait anthropologique, et par conséquent un fait social, de culture… » Et le pape d’insister : « Nous ne pouvons pas la définir avec des concepts de nature idéologique qui semblent évidents à un moment de l’histoire, avant de se dissoudre. On ne peut pas parler aujourd’hui de famille conservatrice ou de famille progressiste : la famille est la famille ».

Devant les participants au colloque international et interreligieux organisé par la Congrégation pour la doctrine de la foi, le pape a en outre confirmé qu’il se rendrait à la huitième Rencontre mondiale des familles organisée à Philadelphie (États-Unis) en septembre 2015. À l’occasion de ce déplacement, le pape devrait également se rendre à New York et Washington.

http://www.famillechretienne.fr/croire/pape-et-vatican/pape-francois-chaque-enfant-a-droit-a-un-pere-et-a-une-mere-154669
avatar
Merl1

Messages : 6020
Date d'inscription : 26/05/2014
Localisation : La Géhenne ou presque...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pape François : « Chaque enfant a droit à un père et à une mère »

Message par Muslim VII le Dim 4 Oct - 11:11

Bravo, c'est carrément coranique ce texte. Je suis absolument d'accord sur la quasi totalité. Quelques erreur d'interprétation sur la parole de Allah, mais dans l'ensemble, j'adhère.
avatar
Muslim VII

Messages : 9
Date d'inscription : 20/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum