Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !
Les posteurs les plus actifs de la semaine

═══════════════════════
Derniers sujets
» Gilets jaunes
Jeu 6 Déc - 20:18 par Mckay

» Le FF1
Jeu 6 Déc - 20:15 par Mckay

» L'histoire des forumFrance
Ven 23 Nov - 21:19 par Athénaïs de La Palice

» Laïcité et liberté religieuse
Mer 7 Nov - 12:37 par ganem

» Salem Ben Amar, ennemi de la RATP
Mer 7 Nov - 11:59 par ganem

» Humour noire ou mauvais gout ?
Jeu 25 Oct - 15:40 par ganem

» Le drame palestinien
Mer 24 Oct - 17:22 par ganem

» Nombre en image
Jeu 18 Oct - 17:26 par Athénaïs de La Palice

» Mamoudou Gassama
Mer 4 Juil - 15:11 par ganem



Le jeu s'articule autour du Président du forum. Il doit être élu par l'électorat que représentent tous les joueurs du RPG. Il attribue aux joueurs les rôles prévus. Chacun d'eux doit avoir un rôle déterminé. Ce peut-être donné par autorité, ou sur la base du volontariat. Il peut créer de nouveaux rôles, ou ne pas utiliser tous ceux déjà créés. Ses qualités de diplomate et de manager seront sollicitées afin que l'ensemble des postes attribués fonctionnent et interagissent entre eux.




Ce rôle concerne le nettoyage du forum. L'agent de la voirie doit fusionner les sujets en doublons, séparer les sujets qui divergent en deux thèmes distincts, déplacer ceux qui ne sont pas dans le bon forum, etc ... Cela demande une connaissance sur la manipulation des outils de modérateur sans toutefois se soucier de la censure et de la teneur des interventions contrevenantes. Il peut également signaler au préfet de police un message délictueux.
Les droits de ce rôle est l'accès à tout le forum en lecture et l'utilisation des outils de modération.





L'avocat de la défense a le devoir de défendre tous les RPGistes assignés au tribunal et ce quelque soit leur faute. La seule exception sera si l'avocat lui-même est la victime du contrevenant. Auquel cas, le Pésident du Forum élu devra désigner un autre avocat, uniquement dans ce cas de figure. Les prévenus devront passer par lui pour toutes les démarches et le procès. Ce rôle demande à avoir un recul suffisant sur le jeu afin d'être en mesure de défendre n'importe quel joueur.
Les droits de ce personnage sont l'accès total au tribunal, la possibilité d'ordonnance aux administrateurs pour obtenir avec diligence n'importe quel document demandé.





L'opposition d'un gouvernement est une pièce majeur d'un jeu politique. Elle est représentée par un joueur qui devra mettre son énergie à s'opposer aux entreprises du chef d'état. Tous les coups sont donc permis ! Mensonges, calomnies et traquenards sont de rigueur. Pour endosser ce rôle, il faut être joueur et se complaire dans les relations conflictuelles. Bref, aimer les ForumFrance ! les pouvoirs de ce rôle seront la possibilité d'obliger la presse a publier les textes rédigés par l'opposition, forcer le chef d'état et le gouvernement à faire face à des débats sur les sujets de son choix. Il pourra également attaquer la presse, si celle-ci calomnie un membre de l'opposition. Il ne pourra pas être traduit en justice pour un délit lié à une attaque du corps d'état ou de la presse.





Le préfet de police a le rôle du modérateur général. Il relève les délits RPG et les débordements IRL. Il doit être capable de censurer tout ce qui n'est pas dans le cadre du jeu dans la partie RPG et censurer tout ce qui est du ressort du RPG se trouvant dans les parties IRL. Il doit travailler en collaboration avec l'agent de la voirie et lui notifier d'éventuels déplacements de sujets ou de messages. Il doit également remettre à la justice les contrevenants dans le cadre du RPG. Ses pouvoirs sont les mêmes que l'avocat de la défense en matière de demande de dossier et ses accès sont sur tout le forum RPG et IRL. C'est le super flic du forum.





Le directeur des médias est un contre pouvoir puissant. Il produit les articles de presse, engage des interviews sur la vie du RPG. Il peut mentir, calomnier tous les acteurs du jeu, gouvernement et opposition. Il peut également critiquer le tribunal, la police et la voirie. Sa liberté d'expression est totale dans le respect du langage. Il a accès en lecture à tout le forum RPG mais n'a aucun droit sur la modération. il doit animer, informer et désinformer les joueurs du RPG. Des qualités de rédactions sont nécessaires, le goût du conflit ludique également.





Le rédacteur législatif a la tâche de rédiger les textes de loi inhérent au jeu et aux demandes du chef de gouvernement. Les qualités d'un bon rédacteur se trouvera dans la rigueur qu'il apportera à l'écriture des textes de lois. Son pouvoir sera l'interprétation des textes lors des procès si il se trouve un conflit dans leur compréhension. Il peut également remettre un texte de loi rédigé précédemment, à la réécriture si il juge celui-ci est incomplet, obsolète ou inapproprié. Le juge de paix pourra demander son aide lors des procès, des rendus de verdict.





Le chef du gouvernement travaille de concert avec le PF élu. Il représente les fonctions gouvernementales et s'applique à animer le forum en lançant les débats, les activités, les concours et les jeux. Il a la possibilité de demander aux administrateurs de construire et de mettre en place des éléments propres à faire vivre le forum. Il doit également se battre contre l'opposition et éventuellement la presse. Ses pouvoirs sont la liberté de bâtir le forum comme il l'envisage et se trouve être le chef d'état lorsque le PF n'est pas connecté. C'est un PF suppléant.





Le juge de paix est là pour régler les conflits, et juger les rpgistes délictueux que le préfet de police déferre au palais de justice. Il est le modérateur de toute la partie Tribunal et lui seul a le droit d'interpréter les textes de loi et de les appliquer. Le PF et le chef du gouvernement ne peuvent pas interférer dans la gestion du tribunal. Seul le préfet de police a autorité en cas de débordement provoqué par le juge de paix dans l'enceinte du Tribunal.